Inscrivez-vous à notre newsletter


× sous menu de laquotidienne actualités marocaines

Réunion Intérieur – CGEM : Laftit met les points sur les «i»

Mardi 14 Juillet 2020 Par Laquotidienne

 

Le ministre de l'Intérieur, Abdelouafi Laftit, accompagné des ministres de la Santé, de l'Industrie et du Tourisme, a tenu ce mardi 14 juillet à Rabat, une réunion avec des représentants de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) consacrée à l'examen de la situation épidémiologique liée à la Covid-19 dans un certain nombre d'unités industrielles et de production du Maroc.

 

A cette occasion, ils ont souligné que la volonté des pouvoirs publics de restaurer et de renforcer le dynamisme économique ne saurait en aucun cas justifier le non-respect des mesures préventives et obligatoires prises pour circonscrire la propagation du coronavirus (distanciation physique, règles d'hygiène, port du masque, téléchargement de l'application de traçage).

Il a ainsi été demandé au patronat d’assumer plus que jamais ses responsabilités, de continuer de sensibiliser les employeurs à la nécessité de respecter les mesures de précaution établies et les règles du protocole sanitaire en vigueur afin d'éviter la formation de foyers épidémiques au sein des unités productives et industrielles.

Dans ce cadre, le ministre de l'Intérieur a affirmé que les mesures de précaution décidées par les pouvoirs publics pour faire face à cette crise sanitaire ont fait l'objet de nombreuses rencontres qui ont rassemblé des représentants de la CGEM, que ce soit au niveau national ou local, qui avaient précédemment exprimé leur adhésion aux recommandations et directives globales annoncées à ce propos.

Laftit a vivement condamné le non-respect des mesures préventives recommandées par les pouvoirs publics.

Cette négligence a contribué à l'expansion de l'épidémie et à l'émergence de foyers épidémiques dans un certain nombre d'unités de production, comme cela a été le cas à Kénitra et Safi.

Selon Laftit, les cas enregistrés parmi les employés de toutes ces entreprises et unités de production, leurs familles et les contacts représentaient environ 47% du nombre de cas confirmés depuis le lancement du plan de relance progressive de l’économie.

Le ministre de l'Intérieur a précisé à cet égard que, depuis cette date, des décisions de fermer 514 unités industrielles et commerciales ont été prises, en raison de leur non-respect des mesures préventives mises en place.

Face à cette situation, le ministre de l'Intérieur a réaffirmé que les pouvoirs publics ne manqueront pas de prendre toutes les mesures nécessaires à la sécurité sanitaire des citoyens en général, y compris la fermeture des unités qui ne souhaitent pas adhérer aux mesures de précaution établies et aux règles du protocole sanitaire en vigueur.

À cet égard, les représentants de la CGEM ont exprimé leur volonté de faire davantage d'efforts pour enrayer la propagation de cette épidémie, et d'intensifier les campagnes de sensibilisation, qu'elles soient destinées aux employeurs ou à l'ensemble des travailleurs.

Ils s’engagent aussi à travailler pour fournir les moyens de prévention nécessaires dans les lieux de travail.

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required
coronavirus
Partage RéSEAUX SOCIAUX