Plus d'infos Tout voir

Tanger : Plus de 64 MDH pour réhabiliter l’Institut de technologie hôtelière et touristique

Tanger : Plus de 64 MDH pour réhabiliter l’Institut de technologie hôtelière et touristique

Fatim-Zahra Ammor, ministre du Tourisme, de l’Artisanat et de l’Economie sociale et solidaire, accompagnée de Malika Laasri, directrice générale de l'Agence Millennium Challenge Account–Morocco (MCA-Morocco), de Mohamed Msellek, secrétaire général du ministère du Tourisme, de l’Artisanat et de l’Economie sociale et solidaire, et de Ali El Kadiri, vice-président de la Fédération nationale de l’industrie hôtelière (FNIH), a présidé, ce lundi 20 juin 2022, la cérémonie de lancement des travaux de réhabilitation et d’extension de l’Institut de technologie hôtelière et youristique (ITHT) de Tanger.

Ce projet bénéficie du soutien du Fonds « Charaka » mis en place dans le cadre du programme de coopération « Compact II », conclu entre le Gouvernement du Royaume du Maroc et le gouvernement des Etats-Unis d’Amérique, représenté par Millennium Challenge Corporation (MCC). Le Fonds « Charaka » se veut une contribution à la promotion de l’insertion professionnelle des jeunes, à l’amélioration de la compétitivité des entreprises et à l’adoption de modes de gouvernance concertés avec les professionnels.

D’un coût global de près de 64,5 millions de DH, dont un apport de 58,6 millions de DH du Fonds « Charaka », ce projet est porté par le Département du Tourisme, en partenariat avec la FNIH. Ce partenariat est concrétisé par la création d’un Conseil d’Etablissement (CE), comme organe de gouvernance de cet EFP dans le cadre d’un partenariat public-privé (PPP).

Grâce au soutien du Fonds « Charaka », l’ITHT de Tanger devrait assurer annuellement 285 sièges pédagogiques supplémentaires, dont 120 sièges au titre des filières additionnelles qui seront créées et qui concernent la gestion et l’ingénierie de la restauration, la gestion des destinations touristiques, la gestion de la qualité, hygiène et salubrité, le tourisme d’affaires et l’évènementiel, l’hôtellerie de luxe et internationale et la cuisine gastronomique méditerranéenne. Par ailleurs, l’Institut renforcera les compétences de 165 stagiaires chaque année dans le cadre des filières actuelles, couvrant en particulier les métiers de commis de cuisine, d’employé à la restauration, d’employé d’étage, d’agent de restauration de collectivité et de pâtissier.

Totalisant un investissement d’environ 1,026 milliard de DH, les 15 projets bénéficiaires du soutien du Fonds « Charaka », portent sur la création de 9 établissements de formation professionnelle (EFP) et l’extension, la réhabilitation et/ou la reconversion de 6 EFP existants. Ces projets couvrent les secteurs de l’agriculture & l’agro-industrie, du tourisme, de l’industrie, de l’artisanat, du BTP, du transport, de la logistique et de la santé. Ces EFP, qui assureront la formation de près de 12.670 stagiaires annuellement, sont localisés au niveau de six régions du Royaume, à savoir CasablancaSettat, Fès-Meknès, Tanger-Tétouan-Al Hoceima, Béni Mellal-Khénifra, Drâa-Tafilalet et l’Oriental.

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Samedi 06 Aout 2022

Tourisme : Une reprise boostée par l’arrivée des MRE

Mardi 02 Aout 2022

Tourisme national : Quelles offres pour les nationaux ?

Samedi 30 Juillet 2022

Voyager au Maroc est un devoir citoyen

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required