Société Tout voir

Ait Taleb: "le premier cas Omicron n'était pas en voyage à l'étranger"

Ait Taleb: "le premier cas Omicron n'était pas en voyage à l'étranger"

Le ministre de la Santé et de la Protection sociale Khalid Ait Taleb a appelé les citoyens à se conformer aux mesures sanitaires et à se faire vacciner le plus rapidement possible, après le premier cas d’infection au nouveau variant du coronavirus Omicron, détecté ce mercredi à Casablanca.

Dans une déclaration à la presse à Rabat, Ait Taleb a expliqué que le suivi de deux clusters d’infection à Casablanca a démontré la contamination d’une jeune femme âgée de moins de 30 ans par la nouvelle souche du Covid-19 et qui n’était pas en voyage à l’étranger. Les autres membres de sa famille sont atteints du variant “Delta”, a-t-il précisé, ajoutant que ce premier cas d’Omicron ne provient pas de l’étranger.

Les recherches scientifiques ont montré que la 3ème dose du vaccin renforce l’immunité contre tous les variants du coronavirus, dont le variant Omicron à 75%, a révélé le ministre, soulignant que le renforcement de l’immunité prévient grandement le risque d’infection.

En outre, après avoir confirmé que “la situation épidémiologique au Royaume est sous contrôle” malgré une légère augmentation du nombre de cas, le ministre a relevé qu’une recrudescence de la pandémie est possible à tout moment, d’où la nécessité de préserver les acquis en se faisant vacciner et en respectant les gestes barrières.

La majorité des patients admis en réanimation ne sont pas vaccinés, a-t-il fait remarquer, ajoutant que la maladie est six fois plus grave chez les patients non vaccinés.

S’agissant du variant Omicron, le responsable gouvernemental a mis en garde contre sa contagiosité fulgurante observée à l’échelle mondiale, le seul moyen de lutter efficacement contre sa propagation étant le strict respect des mesures sanitaires, notamment le port correct du masque de protection.

Le ministère, a-t-il assuré, va poursuivre ses efforts en matière de vigilance et de veille épidémiologique afin de préserver les acquis réalisés par le Royaume dans la gestion de la pandémie.

Plus tôt dans la journée, le département de la Santé a annoncé la détection d’un premier cas d’infection au nouveau variant du coronavirus Omicron chez une femme de nationalité marocaine à Casablanca.

La patiente, dont l’état de santé est stable et ne suscite pas d’inquiétude, a été placée sous supervision médicale dans un établissement hospitalier de la ville de Casablanca, conformément aux mesures sanitaires en vigueur, rappelle le ministère.

Articles qui pourraient vous intéresser

Vendredi 17 Juin 2022

Omicron: «Nous sommes à peine au début de cette vague et le pic est encore loin»

Jeudi 14 Avril 2022

Covid-19 : L'OMS surveille plusieurs lignées descendantes d’Omicron

Vendredi 25 Mars 2022

Le variant Deltacron reconnu par l’OMS, faut-il s’inquiéter ?

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required