Société Tout voir

Amzazi dévoile de nouvelles dispositions pour la mise en œuvre du caractère officiel de la langue amazighe

Amzazi dévoile de nouvelles dispositions pour la mise en œuvre du caractère officiel de la langue amazighe

Lors de la réunion de la commission interministérielle permanente chargée du suivi et de l’évaluation de la mise en œuvre du caractère officiel de la langue amazighe en date du 20 avril 2021, Saaid Amzazi, ministre de l’Education nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, a présenté les réalisations des trois secteurs représentés dans cette commission à savoir, l’enseignement scolaire, la formation professionnelle et l’enseignement supérieur. 

Il s’agit des engagements inscrits dans le cadre de la loi organique 16-26 relative à la fixation des étapes pour la mise en œuvre de l’amazighité et son intégration dans l’enseignement et la vie publique.

Au niveau de l’enseignement scolaire, 9.000 cadres pédagogiques parlant amazigh (la plupart sont partis à la retraite et ont été mutés dans d’autres régions) ont été formés. Egalement, les livres scolaires et les guides du cycle primaire ont été préparés. Le nombre d’élèves ayant bénéficié de cours d’amazighité a atteint 500.000. Un niveau en deçà des aspirations du Royaume.

Les services du ministère ont préparé un plan pour la période 2021-2030 et un programme de travail pour 2021-2023.
Les grandes orientations de ce plan se focalisent sur trois axes importants, à savoir le programme scolaire, la formation des enseignants et des cadres pédagogiques et enfin l’évaluation et les examens.

Dans ce cadre, 400 enseignants seront recrutés pour les trois prochaines années contre 200 actuellement. Ce qui permettra de mobiliser 5.000 enseignants de l’amazighité d’ici 2030.
Pour le suivi du plan décennal 2021-2030, des structures dédiées sont créées au sein du ministère de l’Education nationale. Il a été décidé également de ressusciter la commission mixte regroupant le ministère et l’Institut royal de la culture amazighe.

Pour le démarrage du plan décennal, de nouvelles dispositions entreront en vigueur. Pour la rentrée scolaire en septembre 2021, il est prévu de lancer de nouveaux livres des trois premiers niveaux du cycle primaire. Pour la période 2021-2023, il est programmé de former 1.000 nouveaux enseignants de l’amazighité et le lancement de nouveaux livres pour les niveaux quatrième, cinquième et sixième du primaire en septembre 2022 et de la première année du collège en septembre 2023.

Pour le long terme, il est prévu pour la période 2024-2030 de généraliser l’enseignement de l’amazighité dans tous les cycles d’enseignement obligatoire. Pour ce faire, 3.000 enseignants seront formés et des livres lancés pour le deuxième et troisième niveaux du collège et la création d’un centre d’enseignement et de perfectionnement de la langue amazighe dans les lycées.

Saaid Amzazi a précisé que pour atteindre les objectifs du plan 2021-2023, il faut l’adhésion de l’Institut royal de la culture amazighe et le Conseil national des langues aux côtés du ministère de l’Education nationale. Sans oublier les autres partenaires comme les ministères de l’Economie et des Finances (il y a un coût budgétaire à supporter) et celui de la Culture.

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Mardi 11 Juin 2024

VIDÉO. Session du baccalauréat 2023-2024 : Les élèves à l’épreuve !

Mardi 11 Juin 2024

Innovation numérique : 100.000 élèves initiés au Coding

Jeudi 06 Juin 2024

Transition numérique : L’éducation migre vers le 4.0

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required