Inscrivez-vous à notre newsletter


× sous menu de laquotidienne actualités marocaines

Covid-19 Maroc/CGEM : Plus de 350.000 salariés du privé inscrits pour le dépistage

Covid-19 Maroc/CGEM : Plus de 350.000 salariés du privé inscrits pour le dépistage

Samedi 13 Juin 2020 Par Laquotidienne

 

Pour garantir un meilleur ciblage, un algorithme a été adopté pour la priorisation des entreprises à tester, sur la base de critères sanitaire, social, sectoriel et économique.
 

Sur hautes instructions royales, le Maroc a adopté une politique de dépistage massif des salariés des entreprises du secteur privé.

Cette campagne permettra aux chefs d'entreprises marocains de protéger les salariés et de limiter le risque de propagation du coronavirus en vue de garantir une reprise des activités dans de bonnes conditions, selon la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM).

Déployée par la CGEM et le ministère de la Santé, cette opération repose sur des tests PCR qui sont plus adaptés à des situations où la prévalence du virus est faible. 

Pour optimiser les moyens disponibles et augmenter significativement les capacités de tests, le Royaume suit une stratégie de pooling, avec comme objectif une montée en puissance pour dépasser 40.000 tests quotidiennement dans les jours à venir. 

Aussi, pour garantir un meilleur ciblage, un algorithme a été adopté pour la priorisation des entreprises à tester, sur la base de critères sanitaire, social, sectoriel et économique.

Un autre algorithme a été établi pour le choix des salariés au sein d'une même entreprise. 

Par ailleurs, une stratégie de monitoring de l’évolution du virus a été établie à travers la réalisation, sur l’ensemble du territoire, de tests d’échantillons représentatifs par des méthodes sérologiques. 

Cette campagne de dépistage massif, qui se poursuit depuis le 3 juin dans toutes les régions du Maroc, a connu l'inscription de 350.290 salariés, dont 31.000 ont été dépistés à ce jour, avec la découverte de seulement 2 cas positifs, note la CGEM.

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required
coronavirus
Partage RéSEAUX SOCIAUX