Société Tout voir

Education : L’intégration du digital dans les modèles d’apprentissage et de l’enseignement de l’anglais

Education : L’intégration du digital dans les modèles d’apprentissage et de l’enseignement de l’anglais

L'Association marocaine des enseignants de l'anglais (MATE) et la plateforme Yool Education ont organisé samedi 15 juillet à Rabat une journée d'étude consacrée à la promotion du digital au service de l'apprentissage et de l'enseignement de l'anglais. 

Cet événement a pour objectif principal d’encourager l'intégration des outils numériques dans le domaine de l'enseignement de l'anglais au Maroc. Il a rassemblé des enseignants, des formateurs, des experts en technologie éducative et des décideurs du secteur de l'éducation pour discuter des dernières tendances et pratiques innovantes dans ce domaine.

«Cette journée d'étude vise à sensibiliser les enseignants et les décideurs du secteur aux opportunités et aux avantages du digital dans l'enseignement de l'anglais», a déclaré à cette occasion Abdellah Yousfi, président de l'association MATE.

Depuis 2004, le ministère de l’Education s’est lancé dans le projet de généraliser progressivement d’autres langues étrangères, anglais, allemand et espagnol dans l’enseignement secondaire. Dans le cadre de l’opérationnalisation de cette stratégie, une note ministérielle récemment publiée a annoncé un plan de généralisation de l’enseignement de l’anglais au collège à partir de la rentrée scolaire 2023 - 2024. La même note précise les mécanismes de gestion de cette opération, notamment en termes de formation des ressources humaines et d’élaboration des manuels scolaires.

De  fait, le développement des technologies numériques et les avancées de la digitalisation sont actuellement une opportunité pour l’apprentissage et la formation et peuvent participer efficacement dans les efforts de cette généralisation. 

Pour ce faire, des plateformes à distance peuvent contribuer dans la formation des ressources humaines nécessaires et participer également à un enseignement en distanciel dans les régions connaissant une pénurie d’enseignants.

«Yool Education a fait le choix de l’apprentissage en distanciel interactif pour garder le professeur au centre de l’équation de la transmission avec la possibilité d’user des ressources technologiques qui sont mises à sa disposition. Installé depuis des studios équipés et normés et répartis à l’échelle du territoire et bientôt depuis l’étranger, le professeur s’adresse aux apprenants issus de géographies multiples permettant ainsi de démocratiser les accès et surtout de réduire les disparités. En ce qui concerne la langue anglaise, la plateforme propose plusieurs cycles destinés à plusieurs cibles. Nous avons à titre d’exemple un cycle de l’anglais fonctionnel pour grand public. Ledit cycle permettra aux artisans et aux personnes relevant du domaine des services d’apprendre un anglais fonctionnel leur permettant d’échanger avec leurs clients et c’est quelque chose de plus en plus souhaité au-delà du cursus scolaire habituel», a affirmé Abdelmonaim Faouzi, président de la plateforme Yool. 

Pour sa part, Aziz Kaichouh, secrétaire général du Conseil supérieur de l’éducation, de la formation et de la recherche scientifique (CSEFRS), a souligné que les ressources numériques éducatives permettent : «d’augmenter l’attrait pour les langues étrangères, d’envisager l’approche différenciée et la prise d’autonomie et de soutenir la mise en place d’aménagements raisonnables pour les élèves à besoins spécifiques et pour la généralisation de leur enseignement».  

Toutefois, Kaichouh considère que les technologies de l'information et de la communication pour l'enseignement (TICE) ne sont pas «des solutions miracles à l’apprentissage d’une langue. Elles ne sont qu’un outil, et à ce titre ne sauraient être efficaces en elles-mêmes : c’est l’utilisation qui en est faite qui est peut-être efficace». 

Par ailleurs, le SG du CSEFRS a, en marge de son intervention, présenté quelques recommandations stratégiques pour remédier à cela. Il s’agit notamment de : 

• Examiner et actualiser les politiques actuelles intégrant les TICE dans les langues; 

• Adopter une approche bien structurée et progressive; 

• Adopter une approche ascendante dans la gouvernance numérique; 

• Donner un caractère local à l’intégration des TICE dans l’enseignement de l’anglais.

Articles qui pourraient vous intéresser

Mardi 11 Juin 2024

VIDÉO. Session du baccalauréat 2023-2024 : Les élèves à l’épreuve !

Jeudi 06 Juin 2024

Transition numérique : L’éducation migre vers le 4.0

Mercredi 22 Mai 2024

L’Académie régionale du Grand Casablanca-Settat et AGH s’engagent pour les écoles marocaines

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required