Inscrivez-vous à notre newsletter


× sous menu de laquotidienne actualités marocaines

Engrais toxiques ou l’enquête intox d'une chaîne française

Engrais toxiques ou l’enquête intox d'une chaîne française

Dimanche 19 Septembre 2021 Par Laquotidienne

 

 

 

 

Et voici une autre attaque délibérée des médias français contre l'OCP, le fleuron économique national qui dérange tous ceux qui jalousent le Maroc.

 

 

Une chaîne française a diffusé ce dimanche, 19 septembre 2021, un documentaire intitulé Vert de rage avec des révélations supposées choquer l’opinion publique en France et au Maroc. Mais ce documentaire choque plus par  son parti pris et ses propos infondés. 
Selon les mercenaires de ce documentaire, les engrais phosphatés du Maroc (premier exportateur mondial de cette matière première ) sont contaminés. Les déchets des usines de fertilisants de l’OCP sont toxiques avec des effets graves sur la santé des habitants de cette région. Toujours selon ce reportage, qui omet au passage de présenter les efforts du groupe dans la région, ces fertilisants contaimnent  la pomme de terre produite en France et consommée par ses braves  citoyens. 

Bien évidemment, pour assurer son audience, le jeune journaliste auteur du reportage verse dans le sensationnel et plus c'est gros plus ça accroche. On connaît la chanson.... Ce journaliste se fait aider par un autre journaliste marocain pour prouver que l’eau potable de la ville de Safi noircit les dents des enfants et des bêtes de la ville. Par moment, on se croirait à Fukushima avec des mâchoires de mules déformées par le soufre rejeté par les usines de l'OCP. Le jeune journaliste marocain s'est d'ailleurs expliqué dans un communiqué de presse avant la diffusion de ce programme, avouant avoir participé à cette enquête contre une rémunération sonnante et trébuchante et assure que ses propos ont été déformés au montage. 


Pour rendre le reportage encore plus captivant, le journaliste investigateur a joué à l’inspecteur Gadget avec ses sacs de pommes de terre et des échantillons récupérés de chez une fantomatique salariée d'un groupe français client de l'OCP. A croire que l'Union européenne et la France ne contrôlent pas ces produits. A croire aussi que les engrais en provenance de Russie et des Etats-Unis ne présentent pas de problème.   

Et pour appuyer ses propos haineux, la chaîne nous apprend que le chef d’orchestre du laboratoire qui a analysé les échantillons d'un groupe de personnes âgées a organisé une conférence pour dévoiler les résultats effrayants de ces fertilisants qui proviennent du Maroc. Bien sûr, ces personnes âgées ont des taux de Cadmium élevés dans le sang à cause de l'OCP. 


Au lieu de torpiller le Maroc et ses institutions, la presse française devrait enquêter sur ses dirigeants coiffés au poteau par les Etats-Unis sur les sous-marins australiens.

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required
OCP Média
Partage RéSEAUX SOCIAUX