Société Tout voir

Flambée des cas de rougeole dans le monde : Le Maroc épargné grâce à la vaccination

Flambée des cas de rougeole dans le monde : Le Maroc épargné grâce à la vaccination
Les cas de rougeole déclarés à travers le monde ont grimpé de 79% pendant les deux premiers mois de 2022 en comparaison à la même période en 2021. C’est le constat vertigineux dressé par l’OMS et l’Unicef qui disent redouter une grave épidémie de rougeole au cours de cette année. 
 
Dans un communiqué conjoint rendu public le 27 avril dernier, les deux agences onusiennes ont précisé que 17.338 cas de rougeole ont été enregistrés dans le monde en janvier et février 2022, contre 9.665 au cours des deux premiers mois de l’année antécédente, ce qui entraîne, selon la même source, un risque accru de propagation des maladies à prévention vaccinale.  
 
Maladie potentiellement mortelle, la rougeole représente un danger important, notamment pour les enfants âgés de moins de cinq ans. En affaiblissant le système immunitaire, le virus de la rougeole peut dans certains cas provoquer des complications causant ainsi des inflammations du cerveau ou encore des pneumonies. 
 
La rougeole est par ailleurs une maladie virale extrêmement contagieuse. C’est pourquoi la vaccination demeure le seul moyen sûr et efficace pour lutter contre l’épidémie. Immunisant contre trois infections en même temps, à savoir la rougeole, les oreillons et la rubéole, le vaccin ROR administré en deux doses confère une protection de plusieurs dizaines d’années.
 
En effet, l’actuelle explosion des cas de rougeole est selon lesdites organisations internationales due aux perturbations des systèmes de santé liées à la pandémie, partout dans le monde, qui ont entraîné une intensification exceptionnelle des inégalités en matière d’accès aux vaccins. 
 
Au niveau national, Dr. Moulay Said Afif, président d’Infovac-Maroc et pédiatre, assure que grâce à la Stratégie nationale d’élimination de la rougeole, le Royaume ne fait pas partie des pays concernés par cette flambée des cas. «Pendant le confinement, l’Association marocaine de pédiatrie en collaboration avec les associations régionales de pédiatrie au Maroc ont tiré la sonnette d’alarme quant à la perturbation de l’opération de vaccination contre la rougeole suite à laquelle le taux de couverture vaccinale est passé, en l’espace d’un mois, de 95% à 63%. Nous avons par la suite lancé une campagne de sensibilisation pour que la vaccination contre la rougeole continue malgré les restrictions mises en place pour endiguer la propagation du Covid-19», précise-t-il.
 
«Grâce aux campagnes de rattrapage, le taux de couverture vaccinale est passé de 63% à 93%. Rappelons qu’à travers l’organisation en 2013 de la campagne nationale contre la rougeole et la rubéole, plus de 10 millions d’enfants âgés entre 9 et 19 ans ont pu recevoir leur vaccin. De ce fait, le Maroc enregistre actuellement très peu de cas de rougeole», conclut Dr. Afif.
 
Par Meryem Ait Ouaanna 
 

Articles qui pourraient vous intéresser

Samedi 21 Mai 2022

La jeunesse marocaine s’exprime sur l’actuel gouvernement - 2ème partie

Samedi 21 Mai 2022

Championnat du monde de boxe féminin : Khadija Mardi offre au Maroc l’argent, une première !

Samedi 21 Mai 2022

Coupe de la CAF: La RS Berkane décroche son deuxième sacre continental aux dépens d'Orlando Pirates

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required