Inscrivez-vous à notre newsletter


× sous menu de laquotidienne actualités marocaines

Gestion des catastrophes naturelles : Ce que prépare El Otmani

Gestion des catastrophes naturelles : Ce que prépare El Otmani

Mercredi 11 Decembre 2019 Par Laquotidienne

 

Le gouvernement est déterminé à adopter une stratégie globale et intégrée pour la gestion des risques liés aux catastrophes naturelles, et ce pour la période 2020-2030, a affirmé, mardi à Rabat, le chef du gouvernement, Saad Eddine El Otmani.

En réponse à une question à la Chambre des conseillers sur «la politique du gouvernement visant à faire face aux changements climatiques et aux catastrophes naturelles», lors de la séance mensuelle consacrée à la politique générale, El Otmani a souligné que le gouvernement s’attèlera à la mise en œuvre de cette stratégie selon une approche participative, garantissant l’adhésion de l’ensemble des acteurs en vue d’assurer l’efficacité et l’efficience de leurs interventions.

Le gouvernement œuvre pour la mise en œuvre de mesures visant à faire face aux effets de ces évènements naturels et atténuer les effets des changements climatiques, dans le but de protéger les vies, les biens et les activités économiques, a assuré El Otmani.

Il s’agit d’intervenir notamment dans le cas d’inondations, de sécheresse ou de tremblements de terre.

Il a, dans ce sens, relevé l’importance des fonds créés et financés pour certains par le gouvernement pour lutter contre les conséquences des catastrophes naturelles et contribuer à la prévention et l’atténuation de leurs effets, ainsi que pour dédommager les dégâts causés par ces catastrophes.

Le chef du gouvernement a mis l’accent, à cet égard sur le Fonds de lutte contre les effets des catastrophes naturelles (FLCN), créé en 2009 pour faire face à toutes les formes de catastrophes naturelles, comme les tremblements de terre, les inondations, les éboulements, l’érosion côtière et les tsunamis.

Ce fonds fait office de cadre de financement des projets relevant de la prévention contre les catastrophes naturelles et l’atténuation de leurs effets négatifs, a-t-il rappelé, citant également le Fonds des calamités naturelles, créé en 1993 et qui couvre un ensemble de désastres naturels comme les inondations, la sécheresse, les crues et les invasions de criquets.

El Otmani a aussi évoqué le Fonds de solidarité contre les évènements catastrophiques, créé par le gouvernement actuel en vue de mettre en place un système institutionnel de couverture des conséquences des évènements catastrophiques et organiser la gestion de l’opération de dédommagement des victimes, dans le cadre d’un système basé sur la bonne gouvernance et la gestion rationalisée des ressources.

Il a, en outre, passé en revue les mesures opérationnelles visant à faire face aux effets de certaines catastrophes naturelles, notamment le renforcement de la protection civile, le soutien aux interventions de réparation des dégâts causés par les inondations et la gestion des risques liés à la sécheresse et aux tremblements de terre.

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required
Saad Eddine El Othmani
Partage RéSEAUX SOCIAUX