Société Tout voir

Hooligans et ultras : Tolérance zéro

Hooligans et ultras : Tolérance zéro

C’est devenu une Arlésienne de mauvais augure. À chaque rencontre footballistique, c’est la panique à bord.

 

Par Abdelhak Najib
Écrivain-journaliste

 

Les gens ont peur. L’angoisse règne poussant les citoyens à rentrer tôt chez eux, à se barricader, à cacher leurs véhicules, à fermer leurs commerces de peur de se faire agresser par ces hordes de hooligans qui revendiquent l’appellation d’ultras, qui cassent tout, vandalisent les villes, sèment la terreur au sein des populations en se livrant à des batailles rangées entre bandes rivales sur la voie publique, dans les quartiers, avec des armes blanches, des sabres et autres instruments dangereux.

Dernier fait en date, cette reprise de la Botola qui a donné corps à des dérapages terribles à Rabat, à Oujda et encore à Casablanca du match entre le Wydad de Casablanca et le Difaa Hassani d’El Jadida où les services de sécurité à Casablanca ont réussi à arrêter 29 personnes et à saisir des armes blanches. Lors de l’arrestation de deux véhicules transportant des dizaines de supporters, 12 sabres ont été retrouvés à l'intérieur des véhicules. Quand on vient assister à un match de football avec un sabre, c’est que le motif principal est de perpétrer un crime, voire tuer et faire des victimes.

À Rabat, c’est encore pire. À l’occasion du match qui a opposé l’AS FAR à la RSB, pour le compte de la 2ème journée de la Botola, 88 individus, dont 30 mineurs, ont été placés en garde à vue pour leur implication dans différents actes portant atteinte à la sécurité des citoyens, avec détention de fumigènes, agression sur agents d’autorité, ivresse publique et possession de drogues. Dans les affrontements, huit policiers ont été blessés. À Oujda, le 1er septembre 2022, les hooligans ont encore frappé. Ce qui a conduit à l’arrestation de 12 individus, dont quatre mineurs, pour leur implication dans des actes de hooliganisme, de possession de drogues et de substances psychotropes et de détérioration des biens publics et des biens d’autrui.

C’est une semaine noire, avec son lot de crimes et de blessés, avec des biens détruits, avec des citoyens violentés dans les rues, avec des bandes compactes qui marchent dans les villes détruisant tout sur leur passage. Face à cette situation, devenue de plus en plus dangereuse, les forces de l’ordre font un travail important pour contrer les assaillants et limiter les dégâts, mais il faut plus. Il faut pratiquer la loi de la tolérance zéro comme certains pays en Europe qui l’ont pratiquée pour ficher, incarcérer ces criminels et leur interdire tout accès aux stades, partout au Maroc.

Et si c’est nécessaire, les autorités peuvent sévir en laissant les matchs de football se dérouler à huis clos. Ce qui va certainement pénaliser fortement les clubs, qui ont besoin de ces recettes pour faire rouler les affaires, mais le bien-être commun de tous les Marocains l’emporte ici sur la loi des gains et des bénéfices. Oui, la sécurité des Marocains est aujourd’hui une priorité face à ces hooligans qui n’attendent que les matchs pour s’attaquer les uns les autres et sévir dans la ville. Car, au-delà de ce qui se passe dans les abords des stades, il faut voir ce qui se passe dans certains quartiers où l’on assiste, après chaque rencontre, à des batailles rangées entre ultras. C’est devenu une coutume : après le match, on attaque les supporters des équipes adversaires, on se livre à des saccages et on fait le maximum de victimes. Ceci sans parler des attaques ciblées dans les quartiers sur des maisons où l’on sait que tel ou tel supporter habite et à qui des bandes criminelles s’attaquent régulièrement. C’est le lot de plusieurs quartiers populaires où les populations ont très peur de ces guerres de clans qui prennent chaque jour plus d’ampleur.

Articles qui pourraient vous intéresser

Jeudi 23 Mai 2024

De la Ligue 1 à Dakar : Les droits LGBT, le foot et le libre arbitre

Jeudi 02 Mai 2024

Mondial 2030 : Une feuille de route pour les infrastructures

Jeudi 02 Mai 2024

Réunion interministérielle pour la préparation de la Coupe du monde 2030

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required