Société Tout voir

Stress hydrique : Lydec lance la campagne nationale de sensibilisation à l’économie de l’eau

Stress hydrique : Lydec lance la campagne nationale de sensibilisation à l’économie de l’eau

Lydec a lancé, jeudi 7 mars à Casablanca, une campagne de sensibilistaion à l’économie de la ressource en eau, en partenariat avec l’Association des enseignants des sciences de la vie et de la terre (AESVT), sous le thème «Je suis le changement, nous sommes le changement, pour faire face à la crise du climat et de l’eau».  

Cette campagne vise à sensibiliser le grand public à adopter une consommation rationnelle et raisonnée en eau potable. Elle prévoit plusieurs activités dont des actions de terrain, des sessions de formation et de sensibilisation, des visites guidées, des concours et des tables rondes. Et prévoit de toucher toutes les régions du Royaume et de s’étaler jusqu’à la fin de l’année. 

A cette occasion, Abderrahim Ksiri, président de l’AESVT-Maroc, a déclaré : «Notre pays affronte une crise climatique et hydrique inédite structurelle, exigeant une mobilisation de tous et de chacun à son niveau et en fonction de ses moyens, car chaque goutte compte et chaque acte compte. Nous avons répondu à l’appel des autorités et des départements concernés, avec des activités de sensibilisation, tout en poursuivant l’effort de construire un important programme. Nous sommes heureux d’avoir pu lancer aujourd’hui à l’Académie Lydec, en collaboration avec des opérateurs et acteurs clés, une campagne nationale pour le changement, avec un programme riche, diversifié et innovant, orienté résultats et valorisant les actions et les acteurs. Ce programme s’étalera jusqu’à fin 2024 et est ouvert à tous les acteurs de la région Casablanca-Settat».

Dans le même élan, le Directeur général de Lydec, Jean-Pascal Darriet, a affiemé : «Dans ce contexte de crise hydrique et d’aggravation de la situation due au manque de précipitations, tous les moyens de notre entreprise sont mobilisés, notamment les équipes qui sont sur le terrain, afin de minimiser l'impact de la raréfaction de la ressource en eau et de participer de manière efficiente à l'effort national pour sa préservation. Nous intensifions également nos efforts de sensibilisation à l’économie de l’eau, en lançant aujourd’hui une vaste campagne de communication autour de la rationalisation de l’utilisation de l’eau potable. Nous le faisons aux côtés de nos partenaires, notamment l'Association des enseignants des sciences de la vie et de la terre et au profit de toutes nos parties prenantes». 

Aux côtés de l’AESVT et de Lydec, plusieurs autres structures ont collaboré à l’initiation de cette campagne dont, l’Alliance marocaine pour le climat et le développement durable (AMCDD), l'Agence du bassin hydraulique (ABH) du Bouregreg et de la Chaouia, le ministère de l’Éducation nationale, du Préscolaire et du Sport, le ministère de l’Équipement et de l’Eau, ainsi que celui de la Transition énergétique et du Développement durable.

Cette cérémonie a aussi été l’occasion de présenter à l’assistance, les différents projets réalisés et en cours de réalisation initiés par Lydec et ses partenaires dans la région de Casablanca-Settat.

Un film réalisé par ladite structure sur la stratégie de sécurisation des ressources en eau a aussi été projeté, suivi du plan détaillant les différentes stratégies qui seront déployés à travers la région de Casablanca-Settat, en vue de la réussite de cette campagne. 

Parmi les actions à mener figurent l’organisation d’ateliers de formation des formateurs à l’Académie Lydec, au profit des enseignants, des universitaires et d’autres acteurs clés dans les domaines de l’administration, l’agriculture, l’industrie et le tourisme, ainsi que des ateliers de sensibilisation et de vulgarisation au profit des représentants des associations des syndics de quartiers.

Des visites de découverte (au niveau des stations d’épuration, des barrages et des zones humides) et des visites guidées d'expositions de sensibilisation seront organisées au sein des deux Centres d'éducation à l'environnement de Casablanca et de Mohammedia de l’AESVT.

Une autre action envisagée consiste à organiser des concours visant à récompenser les meilleures initiatives et pratiques des établissements scolaires, des universités, des administrations et des résidences ayant réussi à réduire leur consommation d'eau. 

Par ailleurs, l’AESVT lancera, en collaboration avec certains partenaires dont la Fondation de Lydec, une caravane avec des écobus qui sillonneront les établissements scolaires, les maisons de jeunes et les quartiers relevant de la région Casablanca-Settat.

L’objectif ultime de la campagne est de sensibiliser le grand public au changement de comportement vis-à-vis de l’eau. Les résultats de tous les programmes seront mesurés dans le but de rationaliser l'utilisation de l'eau, d'encourager la réutilisation des eaux usées et de réduire, in fine, de 20% la consommation de l’eau.

A cette occasion, Lydec a également lancé la 2ème phase de sa campagne de sensibilisation à la rationalisation de l’utilisation de l’eau.

Rappelons qu’elle avait lancé, en mars 2022, un dispositif de communication et de sensibilisation à la préservation de la ressource visant les différentes parties prenantes, sous le thème : «L’eau est de plus en plus rare. Ensemble, agissons avec raison et contribuons à sa préservation».

D.M

Articles qui pourraient vous intéresser

Mercredi 10 Avril 2024

Stress hydrique : Les gérants des hammams redoutent le retour des fermetures

Vendredi 05 Avril 2024

Situation hydrique: Gouttes d’espoir

Jeudi 04 Avril 2024

Lydec : Ramadan sous le signe de la solidarité

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required