Inscrivez-vous à notre newsletter


× sous menu de laquotidienne actualités marocaines

Affaire Skripal : La Russie décide d'expulser quatre diplomates français

Affaire Skripal : La Russie décide d'expulser quatre diplomates français

Mardi 20 Mars 2018 Par Laquotidienne

 La Russie a décidé, vendredi, d’expulser quatre diplomates français en réponse à une mesure similaire prise en début de semaine par la France dans le cadre de l'affaire Skripal, a indiqué le Quai d’Orsay.

"La décision prise aujourd’hui par la Russie d’expulser quatre membres de l’ambassade de France en Russie ne nous a pas surpris", a affirmé le ministère français des Affaires étrangères dans une déclaration rendue publique par sa porte-parole, ajoutant que "nous ne pouvons que la regretter".

La même source a relevé qu’à ce jour, la Russie a refusé d’apporter les éléments d’explication attendus s’agissant de l’attaque de Salisbury.

"En décidant, le 26 mars dernier, d’expulser quatre personnels russes sous statut diplomatique, la France a souhaité marquer sa pleine solidarité avec le Royaume-Uni à la suite de l’attaque à l’arme chimique perpétrée à Salisbury", a souligné le ministère, notant que ces mesures étaient adaptées et proportionnées.

"La France rappelle son attachement et sa disponibilité à un dialogue constructif avec la Russie sur l’ensemble des sujets internationaux", conclut le communiqué.

Le ministre français des Affaires étrangères Jean Yves Le Drian avait indiqué lundi dans un communiqué que "faisant suite aux conclusions du Conseil européen des 22 et 23 mars dernier, considérant que l’attaque de Salisbury constitue une menace grave à notre sécurité collective et au droit international, rappelant que le Conseil européen est convenu qu’il n’existait pas d'autre explication plausible que celle de la responsabilité de la Fédération de Russie, et en solidarité avec nos partenaires britanniques, nous avons notifié aujourd’hui aux autorités russes notre décision d’expulser du territoire français quatre personnels russes sous statut diplomatique, dans un délai d’une semaine".

A rappeler que Londres accuse la Russie d’être derrière l'empoisonnement de l'ancien agent double russe Sergueï Skripal, 66 ans, et de sa fille Ioulia, 33 ans, à l'aide d'un gaz neurotoxique.

Tous les deux ont été retrouvés inconscient le 4 mars dernier sur un banc à Salisbury dans le sud de l'Angleterre. 

 

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required
Partage RéSEAUX SOCIAUX

Autres Articles