Inscrivez-vous à notre newsletter


× sous menu de laquotidienne actualités marocaines

Droits de l’Homme : Le Département d'Etat américain épingle l'Algérie

Droits de l’Homme : Le Département d'Etat américain épingle l'Algérie

Samedi 21 Avril 2018 Par Laquotidienne

Le Département d’Etat américain a épinglé de nouveau l’Algérie sur ses pratiques en matière des droits de l’Homme, relevant de nombreux "problèmes" et "préoccupations" dans son rapport annuel sur les pratiques des droits de l’Homme dans le monde en 2017, rendu public vendredi à Washington. 

Dans sa partie consacrée à l’Algérie, le rapport de la diplomatie américaine souligne ainsi que de l’avis de plusieurs ONGs locales et internationales, "l’impunité reste un problème" en Algérie en ce qui concerne les pratiques de la torture et autres traitement ou punition cruels, inhumains ou dégradants, rapporte l’agence FAAPA. 

De même, note le rapport, la question des détentions arbitraires demeure aussi un problème en Algérie, notamment pour ce qui est de la sur-utilisation de la détention provisoire par les autorités. 

"Les larges pouvoirs statutaires de la branche exécutive" limitent aussi l'indépendance de la Justice, pourtant un principe prévu par la Constitution du pays, déplore encore le Département d’Etat, qui fait état également de cas de restrictions de la liberté d’expression et de la presse par le gouvernement algérien. 

Ces restrictions menées par le gouvernement comprennent notamment "le harcèlement de certains critiques, l’application arbitraire de lois vaguement formulées, les pressions informelles sur les éditeurs, les annonceurs et les journalistes, et le contrôle d'une part importante des revenus publicitaires et des capacités d'impression du pays". 

Le rapport conclut aussi que la corruption "reste un problème" en Algérie, où "les responsables s’adonnent parfois à des pratiques corrompues en toute impunité".

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required
Algérie
Partage RéSEAUX SOCIAUX