International Tout voir

Emploi : Saignée dans l’industrie française

Emploi : Saignée dans l’industrie française

Depuis 2006, la France a perdu 530.000 emplois dans l'industrie et 27.300 entreprises ont purement et simplement mis la clef sous la paillasson.

L'industrie manufacturière est, de loin, le secteur qui a le plus souffert au cours des dix dernières années, indique une étude de l'Institut national de la statistique et des études économiques dont s’est fait l’écho le journal «Les Echos».

Sa part dans le PIB est passée à 10,2% seulement en 2016, alors qu'elle représentait un peu plus de 14% de la richesse produite chaque année par l'économie au début des années 2000. 

Selon l’étude, la fabrication de textiles et des industries de l'habillement, du cuir et de la chaussure a été l'activité la plus touchée, avec une baisse de 35% de ses effectifs depuis 2006. 

L'industrie du bois, du papier et de l'imprimerie ou encore la plasturgie et la métallurgie ont également perdu chacune plus de 60.000 salariés en dix ans. 
Parmi les quelques domaines qui ont résisté à la mondialisation, aux délocalisations et à la crise, on trouve l'agroalimentaire. Les effectifs n'y ont en effet baissé que de 2.400 salariés depuis 2006. 

Mais l'industrie qui s'en sort le mieux, c'est l'aéronautique et le spatial, tirée par Airbus. Le nombre de salariés qui y travaillent a grimpé de 21.700. 

Cette performance est largement due aux ventes à l'étranger. Les exportations de ce secteur sont, en effet, passées de 38 milliards d'euros en 2008 à 58 milliards en 2015. L'excédent a lui progressé de 4 milliards d'euros au cours de la période, selon les chiffres des Douanes.

Articles qui pourraient vous intéresser

Dimanche 20 Novembre 2022

Maroc – France : L’ère glaciaire

Lundi 14 Novembre 2022

Football : Amine Harit souffre d’une "entorse des ligaments croisés" du genou gauche

Lundi 14 Novembre 2022

Mondial 2022 : Presnel Kimpembe déclare forfait

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required