International Tout voir

L'autre grand péril qui guette l'Ukraine

L'autre grand péril qui guette l'Ukraine

Environ 90% de la population ukrainienne pourrait connaître la pauvreté et une vulnérabilité économique extrême si la guerre s'aggravait, ce qui ramènerait le pays et la région des décennies en arrière et laisserait de profondes cicatrices sociales et économiques pour les générations à venir, a indiqué mercredi le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD).

Dans l'éventualité d'une guerre prolongée en Ukraine, 18 années de réalisations socio-économiques pourraient être perdues.

Près d'un tiers de la population vit sous le seuil de pauvreté et 62% de plus risquent fortement de tomber dans la pauvreté au cours des douze prochains mois, selon des premières estimations dans le cadre d’une étude publiée par le PNUD.

« La guerre en Ukraine entraîne des souffrances humaines inimaginables, avec la perte tragique de vies humaines et le déplacement de millions de personnes. a déclaré l'Administrateur du PNUD, Achim Steiner. « Une aide humanitaire immédiate aux Ukrainiens relève de la plus haute nécessité », a-t-il indiqué, les impacts aigus sur le développement d'une guerre prolongée devenant plus évidents.

« Un déclin économique alarmant, ainsi que les souffrances et les difficultés qu'il entraînera pour une population déjà traumatisée, doivent maintenant être mis en évidence. Il est encore temps de rectifier cette sombre trajectoire », a-t-il ajouté.

« Pour éviter d'autres souffrances, de plus amples destructions et un appauvrissement accru, la paix est nécessaire maintenant », a insisté  Steiner.

Selon les premières estimations, un financement de 250 millions de dollars par mois serait nécessaire pour couvrir les pertes de revenus partielles de 2,6 millions de personnes qui pourraient tomber dans la pauvreté.

De plus, fournir aux plus vulnérables un revenu de base de 5,50 dollars par jour coûterait 430 millions de dollars par mois, indique le PNUD.

Articles qui pourraient vous intéresser

Mercredi 21 Septembre 2022

Grâce à une médiation saoudienne, le Marocain Brahim Saadoun libéré par Poutine

Mardi 20 Septembre 2022

Sécurité alimentaire à l’ère du Covid-19 et de la guerre en Ukaine au coeur d’une conférence à Marrakech

Samedi 27 Aout 2022

Intégration des étudiants de retour d'Ukraine : Le ministère annonce une série de mesures

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required