Inscrivez-vous à notre newsletter


× sous menu de laquotidienne actualités marocaines

Le coronavirus fait des ravages en Espagne : Une patinoire pour accueillir les cadavres

Le coronavirus fait des ravages en Espagne : Une patinoire pour accueillir les cadavres

Jeudi 26 Mars 2020 Par Laquotidienne

Le coronavirus a fait 655 nouveaux décès en Espagne en 24 heures, ce qui porte à 4.089 le nombre total de morts depuis l'apparition du virus, a annoncé, jeudi, le ministère de la Santé.

Le nombre des cas de contamination au nouveau coronavirus a atteint 56.188 dans le pays ibérique, en hausse de 8.578 en 24 heures, soit 18% de plus par rapport à la veille, ressort-il des données du ministère.

Sur le nombre total de cas confirmés, 3.679 personnes sont placées en soins intensifs, soit 16,2% de plus en 24h, et 7.015 ont été guéries, en hausse de 30,7%.

Madrid reste de loin la communauté autonome la plus touchée du pays, avec 17.166 cas de contamination confirmés, en hausse de 2.569 par rapport à la veille, et 2.090 décès (+265), soit 51% de l'ensemble des morts.

Un total de 3.882 personnes ont été guéries dans la région, soit 851 de plus en un jour, et 1.221 sont placées en soins intensifs (+71).

Face à la saturation des services funéraires de Madrid, une grande piste de patinage d'un centre commercial a été aménagée comme morgue pour accueillir les cadavres de victimes du coronavirus.

Les pavillons du parc des expositions (IFEMA) de Madrid ont, par ailleurs, été transformés en hôpital de campagne de 1.500 lits, où les premiers patients ont été transférés le weekend dernier.

A terme, cet hôpital devrait compter 5.500 lits, ce qui en ferait le plus grand de ce genre en Europe.

L'Espagne est placée depuis le 15 mars en état d'alerte pour une période de quinze jours, en vue de freiner l'expansion du nouveau coronavirus.

Le Congrès des députés espagnol (Chambre basse du Parlement) a adopté, dans la nuit de mercredi à jeudi, la prolongation de l'état d'alerte de quinze jours supplémentaires jusqu'au 11 avril prochain, pour freiner la propagation de la pandémie de coronavirus, une mesure qui a été approuvée mardi par le Conseil des ministres.

 

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required
coronavirus
Partage RéSEAUX SOCIAUX