International Tout voir

Politique industrielle et climatique : La région MENA pourrait porter son PIB à 7,2% avant 2050

Politique industrielle et climatique : La région MENA pourrait porter son PIB à 7,2% avant 2050

 
La région du Moyen-Orient et de l'Afrique du Nord (MENA) pourrait créer 10 millions de nouveaux emplois et accélérer le PIB à 7,2% et l'emploi à 5,3% en moins de trois décennies, grâce à des politiques de développement industriel et climatique fortes, selon une nouvelle étude réalisée par l'Organisation internationale du travail (OIT) et la Banque islamique de développement (BIsD).



 

Pour atteindre de tels résultats, les pays de la région MENA devraient adopter des politiques industrielles fortes, lier le climat aux politiques de développement et investir davantage dans la résilience climatique, le dessalement de l'eau, la reforestation et la gestion des déchets, indique le rapport dévoilé à Dubaï, dans le cade de la COP28.



Un tel scénario de résilience s'appuierait également sur des politiques fortes visant à réaliser une transition juste vers une économie verte d'une manière aussi équitable et inclusive que possible pour toutes les personnes concernées, en créant des opportunités de travail décent et en ne laissant personne de côté, relève le rapport intitulé "Les impacts sociaux et sur l'emploi de la décarbonisation et des scénarios de croissance industrielle verte pour la région MENA".



"Aujourd'hui, le monde se trouve au cœur d'une transition énergétique mondiale qui s'accélère. La région MENA a le potentiel pour devenir un nouveau leader dans cette transition.

Avec des politiques industrielles fortes et des politiques de transition justes en place, des gains de bien-être significatifs pourraient être réalisés par rapport à un scénario de statu quo", a assuré la Directrice générale adjointe de l'OIT, Celeste Drake.



"Nous soutenons nos pays membres de la région MENA dans la définition de leurs propres voies de transition juste et nous espérons que les résultats de cette étude contribueront à nos dialogues nationaux en cours et soutiendront l'élaboration de politiques fondées sur des données probantes", a indiqué, de son côté, Bradley Hiller, spécialiste principal du changement climatique à la BIsD.

Articles qui pourraient vous intéresser

Vendredi 23 Fevrier 2024

Pays arabes : Le taux de chômage à 9,8% en 2024

Lundi 19 Fevrier 2024

Employabilité des jeunes : Un nouveau projet baptisé “COLE” voit le jour

Lundi 19 Fevrier 2024

OIT : 1,4 milliard d'enfants dans le monde ne bénéficient pas d'une protection sociale

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required