International Tout voir

OCDE : Embellie de l’emploi, stagnation des salaires

OCDE : Embellie de l’emploi, stagnation des salaires

L’embellie que connaissent les pays de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) sur le front de l’emploi se trouve éclipsée par une stagnation sans précédent des salaires.

Selon un rapport de l’OCDE, la croissance économique se redresse et le chômage s’est établi à un niveau exceptionnellement bas dans certains pays de l'OCDE, avec cependant une persistance de la stagnation des salaires.

Si les pays ne parviennent pas à rompre avec cette tendance, la confiance du public à l’égard de la reprise économique sera compromise et les inégalités se creuseront sur le marché du travail, prévient l’Organisation.

D’après le rapport, le taux de chômage dans la plupart des pays de l’Organisation se situe en deçà, ou presque, du taux constaté avant la crise et devrait, selon les prévisions, rester orienté à la baisse, pour s’établir à 5,3% fin 2018, puis à 5,1% fin 2019. 

La croissance des salaires reste beaucoup plus morose qu’avant la crise financière, observe cependant la même source en indiquant qu’à fin 2017, la croissance des salaires nominaux dans la zone OCDE était inférieure de moitié à ce qu’elle était 10 ans auparavant.

Ce qui est plus inquiétant encore, c’est que la stagnation des salaires touche beaucoup plus les travailleurs faiblement rémunérés que ceux qui se situent au sommet de l’échelle des salaires, relève le rapport. 

«La tendance au redressement de l’emploi sans progression parallèle des salaires met en évidence non seulement les changements structurels à l’œuvre dans nos économies, que la crise financière a accentués et accélérés, mais aussi l’impérieuse nécessité pour les pays de soutenir les travailleurs, et plus particulièrement les moins qualifiés d’entre eux», a déclaré le Secrétaire général de l'OCDE, Angel Gurría, à l’occasion du lancement mercredi du rapport à Paris.

«Des mesures ciblées et une coopération plus étroite avec les partenaires sociaux s’imposent pour aider les travailleurs à s’adapter à la mutation rapide du monde du travail et à en tirer profit, et pour faire en sorte que la croissance profite à tous», ajoute-t-il.

Selon le rapport, la stagnation des salaires tient à plusieurs facteurs, notamment au faible niveau de l’inflation et au ralentissement marqué de la productivité, ainsi qu’à l’accroissement des emplois à bas salaire.

L'OCDE préconise de mettre en place des systèmes d’enseignement et de formation de qualité, afin d’offrir des possibilités de formation tout au long de la vie.

Les données montrent en effet que les travailleurs peu qualifiés ont trois fois moins de chances que leurs homologues hautement qualifiés de bénéficier d’une formation, fait remarquer l’Organisation.

Articles qui pourraient vous intéresser

Jeudi 01 Juillet 2021

Accord à l'OCDE sur un nouveau système de taxation des multinationales

Lundi 31 Mai 2021

L’OCDE table sur une croissance de 5,8 % du PIB mondial en 2021

Jeudi 01 Avril 2021

Covid-19: Les mesures de soutien lancées par le Maroc mises en avant lors de la Conférence ministérielle MENA/OCDE

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required