International Tout voir

OIT : Les emplois dans les énergies renouvelables ont presque doublé en dix ans

OIT : Les emplois dans les énergies renouvelables ont presque doublé en dix ans

Le nombre d'emplois dans le secteur des énergies renouvelables est passé de 7,3 millions en 2012 à 13,7 millions en 2022, avec notamment une augmentation d'un million par rapport à 2021, selon un rapport de l'Agence internationale pour les énergies renouvelables (IRENA) et de l'Organisation internationale du travail (OIT), publié vendredi.

Le rapport constate que les énergies renouvelables attirent de plus en plus d'investissements, menant à la création d'emplois dans un nombre croissant de pays.

Cependant, tout comme les années précédentes, la plupart de ces emplois restent concentrés dans un nombre réduit de pays, et tout particulièrement en Chine, qui représente 41% du total mondial. Parmi les autres pays figurent le Brésil, les États membres de l'Union européenne (UE), l'Inde et les États-Unis d'Amérique.

En 2022, le solaire photovoltaïque a été une fois de plus le principal pourvoyeur d'emplois, atteignant de 4,9 millions de postes de travail, soit plus d'un tiers de la main-d'œuvre totale du secteur des énergies renouvelables.

Dans les domaines de l'hydroélectricité et des biocarburants, le nombre d'emplois est similaire à celui de 2021, soit environ 2,5 millions chacun. L'énergie éolienne, quant à elle, représente 1,4 million d'emplois.

"Malgré les nombreuses difficultés, l'année 2022 a de nouveau été exceptionnelle pour les emplois dans le secteur des énergies renouvelables. La création de millions d'emplois supplémentaires nécessitera un rythme d'investissement beaucoup plus rapide dans les technologies de transition énergétique", a indiqué, Francesco La Camera, directeur général de l'IRENA.

"Pour saisir la chance de parvenir au plein emploi, productif et librement choisi, ainsi qu'à l'inclusion sociale et au travail décent pour tous au cours de ces transitions complexes, il est nécessaire d'élaborer et de mettre en œuvre des politiques spécifiques pour une croissance macroéconomique inclusive, des entreprises durables, le développement des compétences, ainsi d'autres interventions actives sur le marché du travail", a souligné, de son côté, le directeur général de l'OIT, Gilbert Houngbo.

Dans ce contexte, le rapport attire l'attention sur la nécessité de renforcer l'éducation et la formation et d'améliorer les perspectives de carrière pour les jeunes, les minorités et les groupes marginalisés.

Articles qui pourraient vous intéresser

Jeudi 04 Juillet 2024

Hicham Zouanat réélu au Conseil d’administration de l’OIT

Lundi 01 Juillet 2024

Energies renouvelables : Les investissements annuels passent de 4 à 15 Mds de DH d'ici 2027

Jeudi 20 Juin 2024

SG Social Impact Fund lance son appel à projets 2024

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required