International Tout voir

ONU: Le monde comptera deux fois plus de personnes âgées d'ici 2050

ONU: Le monde comptera deux fois plus de personnes âgées d'ici 2050

Le nombre de personnes âgées de 65 ans ou plus dans le monde devrait plus que doubler, passant de 761 millions en 2021 à 1,6 milliard en 2050, avertit un nouveau rapport de l’ONU publié jeudi, qui appelle à gérer les défis et capitaliser sur les opportunités qu'entraîne le vieillissement de la population.



Selon le rapport présenté lors d’une conférence de presse à New York, l'amélioration de la santé et des thérapies médicales, un meilleur accès à l'éducation et la baisse de la fécondité ont été à l'origine de cette transformation.



Malgré les crises multiples auxquelles le monde continue d’être confronté, dont la hausse du coût de la vie, les droits et le bien-être des personnes âgées doivent être au centre des efforts collectifs pour parvenir à un avenir durable, affirme le rapport.



L’étude, intitulée "Rapport social mondial : Ne laisser personne de côté dans un monde vieillissant", indique que le vieillissement de la population est une tendance mondiale déterminante de notre époque.

À l'échelle mondiale, un bébé né en 2021 pourrait s'attendre à vivre, en moyenne, près de 25 ans de plus qu'un nouveau-né de 1950, atteignant 71 ans, avec des femmes survivant aux hommes de cinq ans en moyenne.



L’Afrique du Nord, l'Asie occidentale et l'Afrique subsaharienne devraient connaître la croissance la plus rapide du nombre de personnes âgées au cours des trois prochaines décennies, tandis que l'Europe et l'Amérique du Nord combinées ont maintenant la plus forte proportion de personnes âgées.



Tout le monde n'a pas bénéficié de la même manière des améliorations de la santé et de l'éducation qui ont entraîné le vieillissement de la population. Si de nombreuses personnes âgées sont en excellente santé ou économiquement actives, d'autres vivent avec des maladies ou dans la pauvreté, selon le rapport.



“Ensemble, nous pouvons lutter contre les inégalités d'aujourd'hui au profit des générations de demain, gérer les défis et capitaliser sur les opportunités que le vieillissement de la population apporte”, a déclaré Li Junhua, Secrétaire général adjoint des Nations Unies aux affaires économiques et sociales.

Le rapport montre aussi que l'espérance de vie est fortement influencée par le revenu, l'éducation, le sexe, l'origine ethnique et le lieu de résidence, parmi de nombreux autres facteurs.

Articles qui pourraient vous intéresser

Mercredi 19 Juin 2024

Trois projets de décret au menu du Conseil de gouvernement

Mercredi 19 Juin 2024

Sahara : La Guinée exprime son soutien à l'initiative marocaine d'autonomie

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required