Inscrivez-vous à notre newsletter


× sous menu de laquotidienne actualités marocaines

Sécurité : Trump punit le Pakistan

Vendredi 05 Janvier 2018 Par Laquotidienne

(Photo Getty Images)

Les Etats-Unis ont annoncé jeudi la suspension de l'assistance sécuritaire accordée au Pakistan dans l'attente de mesures contre les extrémistes islamistes du réseau Haqqani et les taliban afghans de la part d'Islamabad.

"Nous pouvons confirmer aujourd'hui que nous suspendons l'assistance sécuritaire, pour le seul Pakistan cette fois, jusqu'à ce que le gouvernement pakistanais prenne des mesures contre des mouvements tels que les taliban afghans et le réseau Haqqani", a déclaré la porte-parole du département d'Etat, Heather Nauert, lors d'un point de presse. Le département d'Etat accuse ces deux groupes de "déstabilisation de la région et d’attaques contre le personnel américain".

Les sommes et le type d'aide concernés sont en cours d'examen, a-t-elle ajouté, notant que l’aide pourrait être débloquée si le Pakistan prenait des mesures contre ces deux groupes. 

"Les Etats-Unis sont prêts à travailler avec le Pakistan dans la lutte contre tous les terroristes, sans distinction", a-t-elle relevé, ajoutant que pour l'heure les Etats-Unis "ne livreront pas d'équipement militaire ou ne transféreront pas de fonds liés à la sécurité au Pakistan à moins que cela ne soit légalement requis".

L'administration américaine avait déjà suspendu son aide à l'achat de matériel militaire ainsi que la formation et les services fournis aux forces de l'ordre, qui représentent également un total 255 millions de dollars.

Le président Donald Trump avait entamé l’année par une série de tweets, dans lesquels il a indiqué que les Etats-Unis avaient "bêtement versé plus de 33 milliards de dollars au Pakistan au cours des quinze dernières années", soulignant qu’ils n'ont obtenu en échange que "mensonges et tromperies". "Ils (les Pakistanais) abritent les terroristes que nous chassons en Afghanistan, sans aide de leur part. C'est fini!", a-t-il ajouté.

Réagissant à ces propos, le ministère pakistanais des Affaires étrangères a convoqué l'ambassadeur américain. Washington se plaint depuis des années du manque de coopération d'Islamabad dans le traque des islamistes, en particulier du réseau Haqqani, allié aux taliban afghans.

Islamabad s’en défend en affirmant qu'il a lancé plusieurs opérations militaires contre les réseaux d'insurgés et que 17.000 Pakistanais sont morts depuis 2001 en combattant les islamistes radicaux ou dans des attentats.

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required
Pakistan
Partage RéSEAUX SOCIAUX