International Tout voir

Sénégal : Macky Sall annonce le report sine die de l'élection présidentielle

Sénégal : Macky Sall annonce le report sine die de l'élection présidentielle

Le président de la République du Sénégal, Macky Sall, a annoncé, dans un message adressé samedi à la Nation, avoir abrogé le décret qui fixe la date de l’élection présidentielle, initialement prévue le 25 février prochain.

Dans un discours télévisé, Macky Sall a affirmé également qu’il allait convoquer un nouveau dialogue inclusif réunissant toutes les forces politiques afin de garantir une élection transparente et apaisée.

"J'ai signé le décret du 3 février 2024 abrogeant le décret du 26 novembre 2023 fixant la présidentielle au 25 février 2024", a dit le chef de l'Etat sénégalais dans son discours à la Nation, à quelques heures de l'ouverture de la campagne électorale pour ce scrutin présidentiel pour lequel devaient concourir vingt candidats, qui ont été validés par le Conseil constitutionnel.

Il a expliqué cette décision par deux motifs principaux. Le premier concerne un conflit ouvert sur fond de "corruption présumée" de juges du Conseil constitutionnel.

Macky Sall a déclaré, à cet égard, que la lumière devait être faite sur cette situation grave et confuse, soulignant qu’elle constituait une violation de la Constitution et "pouvait engendrer des contentieux pré et post électoraux".

Le second motif évoqué par le président Macky Sall concerne le cas d’une candidate à la présidentielle qui détiendrait une double nationalité, ce qui est également " une violation de l’article 28 de la Constitution stipulant que tout candidat à la présidence doit être exclusivement de nationalité sénégalaise ".

Il a fait noter qu'" alors que le pays porte encore les cicatrices de mars 2021 et de juin 2023, il ne peut se permettre une nouvelle crise ".

"J'engagerai un dialogue national ouvert, afin de réunir les conditions d'une élection libre, transparente et inclusive", a dit Macky Sall dans son discours tout en réaffirmant son "engagement solennel" à ne pas se présenter à la prochaine présidentielle.

« Mon engagement solennel à ne pas me présenter à l’élection présidentielle reste inchangé », a-t-il insisté.

" En ma qualité de Président et garant des institutions, je ne pourrais intervenir entre les institutions par respect au principe de séparation des pouvoirs. J’ai pris acte de cette saisie du parti démocratique sénégalais, et en conséquence, compte tenu de la délibération en cours, j’ai signé le décret abrogeant le décret portant convocation du corps électoral et invite l’Assemblée nationale à poursuivre son travail", a-t-il déclaré.

La nouvelle date du scrutin présidentiel n’a pas encore été précisée.

C'est la première fois depuis 1963 qu'une élection présidentielle au suffrage universel direct est reportée au Sénégal.

Elu en 2012 pour sept ans et réélu en 2019 pour cinq ans, Macky Sall a annoncé en juillet 2023 ne pas être candidat à un nouveau mandat.

Il avait désigné comme successeur en septembre dernier le Premier ministre, Amadou Bâ, un responsable du parti présidentiel.

Articles qui pourraient vous intéresser

Lundi 26 Fevrier 2024

Sénégal : Macky Sall annonce un projet de loi d'amnistie générale

Samedi 24 Fevrier 2024

UEMOA : Un sommet extraordinaire des chefs d’États à Abuja, samedi

Jeudi 22 Fevrier 2024

Sénégal: Macky Sall confirme que son mandat à la tête du pays prend fin le 2 avril 2024

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required