Inscrivez-vous à notre newsletter


× sous menu de laquotidienne actualités marocaines
EMISSION DU 24/12

2020: Un Noël pas comme les autres, une annus horribilis

 

Par Fatima Ouriaghli

Il faudra trouver une manière subtile de dire aux enfants que le père Noël, cette année, ne passera pas par la cheminée ou qu’il ne viendra pas en catimini, pendant leur sommeil, pour déposer les cadeaux aux pieds du sapin.

Il faudra trouver les bons mots pour leur expliquer que le père Noël, avec sa tunique rouge et sa barbe blanche, est interdit de déplacement à cause du couvre-feu nocturne sur l’ensemble du Royaume. 

Mais, rassurez-les quand même, car le père Noël n’est pas comme nous autres, et il trouvera le moyen de leur donner ce cadeau tant attendu.

Noël est certes une fête chrétienne, mais elle se célèbre presque un peu partout à travers le monde. Grands comme petits espèrent ce petit cadeau qui leur donnera le sourire, ce petit moment de bonheur et cette excitation qui précède l’ouverture de ce paquet joliment emballé. 

On en convient, au Maroc, elle ne se fêtera pas avec la même frénésie qu’ailleurs. D’abord parce que, ici, elle ne revêt pas la même symbolique. Ensuite, parce que nous sommes en pleine pandémie.

Oui, le coronavirus n’a pas lâché l’affaire. Il nous suit et nous poursuit depuis le mois de mars et, surtout, a l’outrecuidance de se parer de la même tunique que celle du père Noël. Au point qu’en ce mois de décembre, cet infinitésimal petit «truc», très souvent représenté en rouge, assombrit le scintillement habituel des sapins de Noël enrobés de boules et guirlandes lumineuses.

Jusque sous nos toits, le coronavirus s’est immiscé pour nous imposer notre conduite et régir nos interactions sociales.

Oui, ici comme ailleurs, ce Noël 2020 ne sera pas comme les autres pour tous ceux qui seront contraints de rester seuls et ceux astreints à des retrouvailles restreintes en famille. Il aura surtout un goût amer pour toutes ces personnes encore malades de la Covid-19 et ces familles qui ont perdu des proches, endeuillées à cause de cette saloperie.

Et, en ce 24 décembre 2020, on peut légitimement comprendre tous ceux qui veulent s’offrir une parenthèse de bonheur et de joie après cette annus horribilis. Alors, distribuez les cadeaux et faites plaisirs à vos enfants, conjoints et proches ! Appréciez ces moments de félicité que vous leur offrez ! Offrez-vous un bon dîner !

Fêtez Noël en mode visioconférence s’il le faut !

Retrouvez, ne serait-ce qu’un laps de temps, cette joie de vivre dont nous a privé depuis bien longtemps ce satané virus !

L’humanité a traversé nombre de drames et a toujours su s’en relever. Avec la même force et la même détermination, elle réussira, encore une fois, à dépasser cette crise sanitaire, quand bien même le chemin sera long.

Coronavirus, on se souviendra très longtemps de toi. Promis !

 

Joyeux Noël à tous !

 

 

covid-19 Coronavirus Maroc Actualités Maroc Infos Société
Partage RéSEAUX SOCIAUX