La Quotidienne TV

Donald Trump - Kim Jong Un : Le bal des hypocrites

(Ph. EPA)

Donald Trump et Kim Jong Un soufflent le chaud et le froid en permanence. Ils déstabilisent leur monde. Leur gouvernement respectif. Et tripotent l’ascenseur émotionnel de la communauté internationale sans retenue.

Mais à ce jeu, Trump semble être le maître absolu. Il se dédit sans cesse, résumant la politique à un jeu qu’il joue au gré de ses humeurs. En réalité, Trump est un journalier qui gère la politique étrangère américaine... au jour le jour.

Il y a quelques semaines, les deux leaders étaient sous les feux des projecteurs, à la faveur du sommet historique qui doit les réunir à Singapour le 12 juin.

Contre toute attente, Trump a pris, jeudi, la décision unilatérale d’annuler le sommet. Avant même que cette information ait pu être digérée, le président américain a évoqué, moins de 24 heures plus tard, le possible maintient dudit sommet.

Aujourd’hui, nous en sommes aux éloges dithyrambiques.

Si Kim Jong Un est plus mesuré, estimant que la tenue du sommet représentera une opportunité historique pour mettre fin à des décennies de confrontation, Trump a, lui, affirmé que "la Corée du Nord a un brillant potentiel et sera une grande nation économique et financière un jour. Kim Jong Un est d'accord avec moi là-dessus. Cela arrivera!".

Rappelons-nous qu’il y a à peine quelques mois, les joutes verbales entre ces deux hommes les avaient amenés à se traiter de tous les noms d’oiseau et à brandir la menace d’une nouvelle guerre.

Après la tempête, c’est donc le calme. Mais avec un Kim Jong Un qui veut se donner une légitimité sur le plan international, un Trump imprévisible et versatile et des rapports entre les deux leaders pour le moins hypocrites, tout peut partir en vrille à tout moment.

D. W.

Donald Trump

Articles qui pourraient vous intéresser

Vendredi 04 Juin 2021

Facebook suspend Donald Trump pour deux ans

Dimanche 14 Fevrier 2021

Procès en destitution : Le Sénat américain acquitte Donald Trump

Vendredi 22 Janvier 2021

L'acte d'accusation contre Trump sera transmis lundi au Sénat