Inscrivez-vous à notre newsletter


× sous menu de laquotidienne actualités marocaines
EMISSION DU 26/10

DPI finalise sa prise de participation dans Dolidol

Development Partners International (DPI), gérant 1,1 milliard de dollars d’actifs et présent dans 27 pays, annonce avoir clôturé son opération d'investissement à travers son second fonds, African Development Partners II (ADP II), dans la société Uni Confort Maroc - Dolidol, filiale de Palmeraie Holding (Groupe Palmeraie Industries et Services. DPI a acquis une part d’un peu plus de 20% de Dolidol pour un investissement de quelque 300 MDH, auprès de la société et de son actionnaire de référence.

Fondée en 1972, Dolidol est l'un des plus anciens producteurs de matelas au Maroc. La société a récemment renforcé sa présence géographique en s'implantant en Afrique de l’Ouest francophone, où elle est désormais le leader du marché en Côte d'Ivoire.

Ce partenariat avec DPI permettra à Dolidol de renforcer sa position de leader du marché marocain, soutenir le fort potentiel de croissance de ses nombreux segments d’activité et d’élargir son empreinte géographique en Afrique subsaharienne en mettant l'accent sur l'Afrique de l’Ouest, indique DPI.

«Nous sommes ravis d'investir dans une marque aussi connue que Dolidol. En plus du fort potentiel de croissance et de la rentabilité des activités existantes, nous voyons une opportunité considérable d’accélérer la croissance du groupe dans d’autres régions africaines.

DPI s'est engagé à investir au Maroc, et Dolidol marquera notre cinquième investissement dans le pays, portant le montant total de nos investissements au Maroc à environ 230 millions USD», précise Sofiane Lahmar, associé chez DPI.

Pour sa part, Jalil Skali, PDG de Dolidol, souligne que «cette augmentation de capital nous permettra de consolider nos acquis en termes d’institutionnalisation de l’entreprise».

West Capital Partners, Dentons, Naciri & Associés Allen & Overy ainsi que Deloitte, ont agi en tant que conseil de cette opération.

Palmeraie Développement
Partage RéSEAUX SOCIAUX