Inscrivez-vous à notre newsletter


×
EMISSION DU 18/06

Aéronautique : AD Industries veut doubler la capacité de son site à Midparc

 

Le groupe français AD Industries a annoncé, mardi au Bourget (nord-est de Paris), sa décision de doubler la capacité de son site de fabrication de pièces moteur dans la zone franche Midparc de Casablanca dédiée à l'aéronautique.

Un accord a été signé dans ce sens entre le président d’AD Industries, Evrard Willemaers, et le président de Midparc, Hamid Benbrahim El Andaloussi, à l’occasion de la participation marocaine au 53ème Salon international de l’aéronautique et de l’espace du Bourget, qui s’est ouvert lundi en banlieue parisienne. 

Le groupe français a démarré son activité il y a une dizaine de mois dans un bâtiment temporaire, qu’il souhaite désormais "développer en construisant un autre sur plus de 7.000 m2 afin d’occuper près de 250 personnes et en investissant entre 15 et 20 millions d’euros à un horizon de quatre ou cinq ans", a indiqué son président dans une déclaration à la MAP.

"Avec l’implantation de l’activité pièces moteur au Maroc, nous sommes en train d’enrichir l’écosystème global aéronautique et de monter aussi en compétence, surtout à un moment où il y a une forte demande et une forte pression du secteur de fabrication d’avions", a relevé El Andaloussi, également président d’honneur du Groupement des industries marocaines aéronautiques et spatiales (GIMAS) et de l’Institut des métiers de l’aéronautique (IMA). 

A rappeler que le secteur aéronautique marocain compte aujourd’hui près de 140 entreprises et emploie directement près de 16.700 personnes qualifiées.

A 2018, les exportations du secteur s’élevaient à 13,9 milliards de dirhams soit 5,6% du total des exportations du Royaume.

Le secteur enregistre également la plus forte croissance à l’export de l’industrie manufacturière, avec un taux de 13,8%.

Aéronautique
Partage RéSEAUX SOCIAUX