Entreprises Tout voir

Anouar Invest inaugure les travaux d’extension de son unité de production de biscuiterie

Anouar Invest inaugure les travaux d’extension de son unité de production de biscuiterie

• La holding Anouar Invest a lancé lundi 6 juin 2022 les travaux d’extension de son usine Best Biscuits Maroc. 

• Anouar Invest dote sa filiale Best Biscuits Maroc d’une unité de production supplémentaire. L’usine située à Had Soualem gagnera en taille et en potentiel grâce à ces quartiers additionnels. 

L’extension dont l'inauguration des travaux s'est faite en présence du ministre de l'Industrie et du Commerce, Ryad Mezzour, mise sur la biscuiterie et le snacking, et traduit la volonté du groupe de répondre à une demande tant nationale qu'internationale.

Représentant un investissement total de 350 millions de dirhams, lequel sera déployé en trois phases à horizon 2024, cette extension va permettre à terme la création de 700 emplois directs. Le Groupe envisage le développement d’une offre innovante, diversifiée et parfaitement en mesure de rivaliser avec les produits d’importation.

A noter que Best Biscuits Maroc en est à son troisième chantier de ce type. Le premier achevé en 2015, puis le second en 2020 ont renforcé le parc industriel. Elle est à ce jour la plus grande usine de production de biscuiterie au Maroc, en superficie comme en capacité de production.

Dans un contexte où l’industrie a été malmenée par la crise économique liée au Covid, le groupe s’inscrit dans une dynamique de croissance en réalisant cet investissement qui lui permettra d’amorcer un nouveau cycle de développement.

«Ce nouvel investissement témoigne de la grande dynamique que connaît le secteur de la biscuiterie, dans le cadre du contrat-programme du développement des industries agroalimentaires. Le “Made in Morocco” gagne en qualité et en compétitivité pour s’affirmer en référence mondiale», a déclaré Ryad Mezzour.

«L’investissement dans ce secteur augmente considérablement notre capacité de production nationale, renforce l’intégration des chaînes de valeur, crée plus d’emplois et contribue davantage à la sécurité alimentaire et à la souveraineté industrielle de notre pays, conformément aux Hautes orientations royales. C’est un secteur porteur avec un haut potentiel. A date, nous avons accompagné, dans le cadre du Fonds de développement industriel et des investissements (FDII), 26 projets dans la filière de la biscuiterie, chocolaterie, confiserie totalisant un montant d’investissement d’environ 2 milliards de DH qui permettront de créer environ 5.400 emplois directs », a-t-il souligné.

Articles qui pourraient vous intéresser

Jeudi 22 Septembre 2022

Construction: Les patrons anticipent une diminution de l'activité au T3-2022

Jeudi 15 Septembre 2022

Akhannouch préside la cérémonie de signature d’une convention relative au programme de soutien à l’innovation industrielle

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required