Inscrivez-vous à notre newsletter


× sous menu de laquotidienne actualités marocaines

Agriculture / Aziz Akhannouch : «Les exportations agricoles devraient culminer à 39 milliards de DH en 2020»

Agriculture / Aziz Akhannouch : «Les exportations agricoles devraient culminer à 39 milliards de DH en 2020»

Lundi 12 Octobre 2020 Par Laquotidienne

 
Dans une intervention à la Chambre des représentants en réponse aux questions orales, Aziz Akhannouch, ministre de l’Agriculture, du Développement rural, des Pêches maritimes et des Eaux et des Forêts, a affirmé que « l’approvisionnement du marché national en fruits et légumes s’est passé dans de bonnes conditions pendant le Ramadan et la période estivale, et ce malgré les contraintes dues à la sécheresse et la crise sanitaire. Ces réalisations sont dues grâce aux cultures du printemps et d’été qui ont connu des résultats favorables. Ce rythme devrait se poursuivre pour le reste de l’année ».
 
Ainsi, le printemps 2020 a vu la mobilisation de 91.000 ha pour les légumes, soit 114% des objectifs assignés. Les superficies dédiées aux pommes de terre ont augmenté de 312%, celles pour les tomates de 140% et les oignons de 120%. Le nombre de parcelles mobilisées en été a atteint une superficie de 20.000 hectares, soit une hausse de 60% par rapport aux objectifs.
 
Akhannouch n’a pas manqué de mettre en exergue les dispositions mises pour l’accompagnement des fellahs notamment le système des subventions qui a été revu en profondeur pour leur permettre de s’équiper en matériel agricole et de se doter d’intrants de qualité. «60% des personnes ayant bénéficié de ce programme sont de petits exploitants dont la superficie ne dépasse pas 5 hectares », indique Akhannouch.
 
Chiffres à l’appui, le ministre a avancé des indicateurs clés du Plan Maroc Vert qui ont généré l’essor du secteur : 
 
-             2.500 projets ont été réalisés et 985 lancés dans le cadre de l’agriculture solidaire pour une enveloppe de 14,5 milliards de DH ;
 
-             Le nombre de bénéficiaires culmine à 733.000 fellahs ; 
 
-             19 contrats-programmes ont été signés pour le développement des chaînes de valeur ;
 
-             19 milliards de DH d’investissement dans le secteur agroalimentaire qui ont permis la création de 371 unités industrielles et 38.000 nouveaux postes d’emploi et 13 milliards de DH de valeur ajoutée ;
 
-             Lancement de plusieurs agropoles dans différentes régions du Royaume ;
 
-             Equipement de 800.000 ha en technique d’irrigation moderne.
 
«Grâce à la stratégie développée dans le cadre du PMV,  nous avons pu obtenir l’un des meilleurs résultats en matière d’autosuffisance alimentaire de la région MENA», souligne Akhannouch.
 
Le ministre a relevé que le PMV a permis de multiplier par 2,5 fois la valeur des exportations agricoles entre 2008 et 2018 pour atteindre 36 milliards de DH et les prévisions tablent sur 39 milliards de DH en 2020. La stratégie agricole a permis d’améliorer le revenu des fellahs de plus de 60%.
 
Au niveau des ressources hydriques, les programmes de gestions et de mobilisation d’eau ont permis d’économiser 2 milliards de m3.
 
«Le PMV a amélioré la contribution de l’agriculture dans la croissance de l’économie. Le PIB agricole est passé de 65 milliards de DH en 2007 à 125,5 milliards de DH en 2018, soit un taux de croissance annuelle moyen de 5,5%. Malgré la sécheresse et la crise sanitaire, il devrait se situer autour de 110 milliards de DH en 2020 », a conclu Akhannouch.

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required
Aziz Akhannouch agriculture Actualités Maroc Actualités Marocaines Actualités Économiques Marocaines
Partage RéSEAUX SOCIAUX