Economie Tout voir

Bruxelles : L'accord de pêche Maroc-UE enfin signé

Bruxelles : L'accord de pêche Maroc-UE enfin signé

Le Maroc et l'Union européenne (UE) ont signé, lundi à Bruxelles, l’accord de pêche les unissant et qui fixe les conditions d’accès pour la flotte européenne et prévoit les exigences d’une pêche durable.

Cet accord, qui couvre la zone de pêche s'étendant du parallèle 35 jusqu'au parallèle 22, à savoir du Cap Spartel, dans le nord du Maroc, jusqu'au Cap Blanc dans, le sud du Royaume, a été signé par Fouad Yazough, ambassadeur Directeur général des relations bilatérales au ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, l’ambassadeur de la Roumanie Odobescu Luminiţa Teodora, au nom de la présidence roumaine de l’UE, et Aguiar Machado Joao, Directeur général de la direction des Affaires maritimes de la Commission européenne, en présence notamment de Zakia Drouich, secrétaire générale du département de la Pêche maritime.

L’accord de pêche, paraphé le 24 juillet dernier à Rabat, vient renforcer le partenariat stratégique multidimensionnel entre le Maroc et l’UE.

Il précise entre autres les zones de pêche et les conditions d’accès pour la flotte européenne, avec une augmentation de la contrepartie financière qui passera d’une moyenne annuelle de 40,0 M€ à 52,2 M€ (+30%).

L’accord comprend également des dispositions visant à optimiser les retombées et les bénéfices pour les populations locales des zones concernées.

Par ailleurs, dans un objectif de préservation de la durabilité des ressources halieutiques et de la protection de l’environnement marin, des exigences techniques ont été intégrées dans cet accord, qui devra ensuite être entériné par les commissions compétentes du parlement européen avant son adoption finale en plénière. 
 

Articles qui pourraient vous intéresser

Mercredi 09 Fevrier 2022

La présidente de la Commission européenne en visite au Maroc

Mercredi 27 Octobre 2021

UE : Réforme de la réglementation bancaire

Mercredi 07 Octobre 2020

L’UE maintient toujours le Maroc dans la liste grise des paradis fiscaux

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required