Inscrivez-vous à notre newsletter


× sous menu de laquotidienne actualités marocaines

Flexibilité du Dirham : Depuis Marrakech, Lagarde appuie le Maroc

Flexibilité du Dirham : Depuis Marrakech, Lagarde appuie le Maroc

Mardi 30 Janvier 2018 Par Laquotidienne

La transition vers un système de change flexible du Dirham est une "très bonne décision" du gouvernement marocain. C’est ce qu’a indiqué mardi, à Marrakech, la Directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), Christine Lagarde.

Intervenant à la Conférence régionale de croissance globale, qui se tient sous le signe "Opportunités pour tous: croissance, emploi et inclusion dans le monde arabe", Lagarde a relevé que "les marchés internationaux et les investisseurs étrangers apprécieront cette décision des autorités publiques marocaines".

Lagarde, qui a mis en relief les réformes entreprises par le Maroc, a noté que la création de zones franches au Maroc, à Tanger et à Casablanca, a permis de créer plus de 85.000 emplois à partir de fournisseurs locaux.

Elle a en outre souligné que la région Moyen-Orient et Afrique du Nord (MENA) se trouve confrontée aux défis du chômage, notamment des jeunes diplômés, faisant savoir dans ce sens que près de 25 millions de jeunes vont arriver sur le marché de l'emploi dans cette région du monde, d'où la nécessité de réaliser une croissance durable et inclusive.

Le principal défi de la région consiste à répondre aux aspirations des jeunes et faire naître en eux une foi en l'avenir et donner des opportunités aux gens, a-t-elle insisté, appelant à améliorer le climat des affaires et promouvoir le secteur privé dans la région.

Lagarde a défini 3 priorités pour cette conférence de haut niveau. Il s'agit de créer dans cette région un secteur privé fort et créateur de richesses et d'emplois, car la situation financière publique des pays de la région ne peut créer d'emploi.

Lagarde a aussi appelé à soutenir les groupes exclus : les jeunes, les femmes et les réfugiés en particulier, et à adopter un partenariat-public-privé comme une approche nécessaire pour réaliser le développement escompté, soulignant que les politiques de taxation devront être faites de manière à favoriser le développement dans cette région.

A noter que le taux moyen de chômage a atteint dans cette région 29,1% et 43,8% dans la catégorie des jeunes.

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required
Régime de change
Partage RéSEAUX SOCIAUX