Inscrivez-vous à notre newsletter


× sous menu de laquotidienne actualités marocaines

Le programme national "Taahil" en cours d’évaluation

Le programme national "Taahil" en cours d’évaluation

Mercredi 23 Octobre 2019 Par Laquotidienne

 

Le programme national "Taahil" relatif à l'amélioration de l'employabilité fait l'objet d'une évaluation globale en vue d'en mesurer l'impact auprès des bénéficiaires, a indiqué mardi à Rabat le ministre de l'Emploi et de l'insertion professionnelle, Mohamed Amekraz.

Répondant à une question orale sur l'évaluation des programmes de l'emploi, Amekraz a souligné que les trois programmes Idmaj (de promotion de l'emploi salarié), Moukawalati (d'appui à l'auto-emploi) et Taahil ont été soumis à des études de faisabilité afin d'évaluer leur efficacité.

L'évaluation révèle que le taux d'insertion des bénéficiaires du programme Idmaj atteint 40% à la fin du contrat, et 75% douze mois après, a précisé le ministre, relevant que le programme a contribué à la réduction à 3,7 mois de la durée moyenne de recherche d'un emploi stable, contre 12,8 pour les non bénéficiaires.

Le suivi des parcours des personnes intégrées montre que 66% des bénéficiaires du programme Idmaj en 2014 sont déclarés auprès de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) après la signature du contrat et que 55% d'entre eux sont déclarés en 2017.

Dans le souci d'améliorer l'efficacité du programme Idmaj, Amekraz a indiqué qu'une série de mesures ont été prises, dont la limitation à 24 mois de la durée d'exonération de l'impôt sur le salaire au lieu d'une période de 36 mois non renouvelable et la définition d'un taux minimal de 60% pour l'intégration des bénéficiaires.

L’État s'engage de son côté, a-t-il dit, à financer la part CNSS de l'employeur pendant 12 mois ainsi que les cotisations au titre de l'assurance maladie des stagiaires.

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required
emploi
Partage RéSEAUX SOCIAUX