Economie Tout voir

Relance du tourisme : El Otmani fait le point

Relance du tourisme : El Otmani fait le point

 

Lors de la séance mensuelle consacrée à la politique générale à la Chambre des conseillers, le chef du gouvernement, Saad Eddine El Otmani, a fait le point sur la stratégie mise en place par le gouvernement pour relancer le secteur du tourisme. Détails. 

 

Avant d’aborder la question, le chef du gouvernement a dressé un état des lieux du secteur touristique durement touché par la crise sanitaire.

Ainsi, à fin août 2020, le nombre d’arrivées touristiques a chuté de 77% comparativement à la même période de 2019.

Avec un total de 5,87 millions entre janvier et septembre 2020, les nuitées, elles, ont baissé de 69%.

Pour ce qui est des recettes touristiques, celles-ci ont reculé de 60% à 33,24 Mds de DH, alors que le taux d’occupation dans les établissements hôteliers a baissé de 42% pour se situer à 13% à fin août.

Dans ce contexte, “le gouvernement s’est engagé à atténuer les effets négatifs de cette crise sur le secteur du tourisme, soit en prenant des mesures immédiates, soit en élaborant des plans sur le long terme”, a déclaré El Othmani.

Il a rappelé dans ce sens la signature, en août dernier, du contrat-programme couvrant la période 2020-2022, dans le but de soutenir la relance du secteur dans la phase post-Covid.

Rappelons que les mesures prévues dans ce contrat permettront de retrouver les performances de 2019 dès l’année 2022, et récupérer ainsi plus de 5 millions de touristes, 28 milliards de dirhams de recettes voyages en devises et assurer le maintien d’au moins 80% des emplois stables sur la période 2020 – 2022.

Pour El Othmani, plusieurs mesures ont, jusqu’à ce jour, été prises pour assurer au mieux la mise en œuvre de ce contrat programme. Il a cité notamment : 

  • L'adoption du projet de décret N° 2.20.659 permettant l’inscription des guides touristiques à la CNSS.

  • Le lancement d’un référentiel de sécurité sanitaire sous le label “Welcome Safely”.

  • L'octroi d’une indemnité forfaitaire au profit des salariés du secteur.

  • La prolongation de la suspension du paiement des contributions sociales, notamment au profit de la CNSS.  

  • Le prolongement des délais de paiement des dettes relatives à la garantie Damane Oxygène. 

  • La mise en place de trois nouveaux mécanismes de garantie, dont “Damane Relance Hôtellerie”, qui ont profité jusqu’ici à 1.198 entreprises touristiques, avec un total de prêts de 764,85 MDH.

 

Mesures prises pour le transport aérien 

Le chef du gouvernement a également listé les mesures prises pour relancer le transport aérien. Il s’agit principalement : 

  • Reprise progressive des vols.

  • Autorisation des compagnies aériennes nationales et étrangères à opérer des vols exceptionnels.

  • Octroi de 6 milliards de DH à la RAM dans le cadre d’un plan d’aide comprenant une restructuration et un plan social.

  • Soutien financier à travers l’ONDA pour relancer le trafic aérien, avec un cout prévu de 86 MDH en 2020.

Au final, El Othmani note qu’”avec la reprise progressive des vols internationaux, la baisse du trafic aérien devrait décélérer dans les mois à venir”.

Notons que le recul du trafic était de 77% en septembre, de 71,2% en octobre et de 68,7% à la mi-novembre.

Articles qui pourraient vous intéresser

Lundi 29 Novembre 2021

Covid-19 : Le tourisme mondial devrait perdre 2.000 milliards USD

Dimanche 28 Novembre 2021

Tourisme : Ô rage ! Ô désespoir ! Ô virus ennemi !

Mercredi 17 Novembre 2021

PLF 2022 : El Otmani critique l’instauration de l’IS proportionnel

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required