Développement durable Tout voir

Eclairage public : Un nouveau modèle de gestion énergétique pour Marrakech

Eclairage public : Un nouveau modèle de gestion énergétique pour Marrakech

Le projet "Hadirat al Anwar" ainsi que la première étape de la réalisation du contrat d’efficacité énergétique dans la Médina de Marrakech, lancée en janvier 2018, ont été présentés lundi, au siège du Conseil communal de Marrakech.

D’un investissement global de plus de 250 millions de dirhams, ce modèle de gestion énergétique de l’éclairage public vise, entre autres, la réduction de la consommation d’énergie d'au moins 60% et le contrôle permanent et efficace de la consommation pour assurer les économies dans le temps.

Ce projet constitue un modèle pionnier, prometteur et innovant, qui permettra un éclairage global de Marrakech dans le cadre de l'efficacité énergétique et de réduire significativement la consommation de l'énergie à Marrakech, indique le président du Conseil communal, Mohamed Larbi Belkaid.

C'est un élément essentiel de la "Smart city" (ville intelligente) et une expérience singulière pour la gestion de l'éclairage public dans le cadre d'un véritable partenariat entre les secteurs privé et public", explique-t-il, faisant savoir que 4.000 points lumineux faisant partie de ce modèle d'efficacité énergétique ont été déjà installés dans la médina de Marrakech.

A noter que le Conseil communal de la ville de Marrakech a décidé de recourir à un contrat de performance énergétique (CPE) entre la commune urbaine de Marrakech et la Société de développement local (SDL) "Hadirate Al Anwar", en partenariat avec la société de service énergétique de premier ordre "Enertika" (Barcelone, Espagne).

Articles qui pourraient vous intéresser

Mercredi 03 Novembre 2021

Verdissement du secteur financier : BAM réaffirme l'ancrage de son engagement à l'occasion de la COP26

Mardi 02 Novembre 2021

Justice climatique : L’impératif de répondre aux conséquences des pertes et dommages

Dimanche 31 Octobre 2021

COP26 : Le monde au chevet de la planète

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required