Inscrivez-vous à notre newsletter


× sous menu de laquotidienne actualités marocaines

ONU : Forum de haut niveau pour le développement durable à New York

ONU : Forum de haut niveau pour le développement durable à New York

Mercredi 25 Septembre 2019 Par Laquotidienne

 

Le Forum politique de haut niveau pour le développement durable, qui a pour objectif de se pencher sur la question de l'accélération de l’agenda 2030 des Nations-Unies, a ouvert ses travaux mardi à New York, avec la participation du Maroc.

La séance d’ouverture de cette importante rencontre de deux jours, tenue en présence du chef du gouvernement, Saad Eddine El Otmani, et du ministre de l’Energie, des Mines et du Développement durable, Aziz Rabbah, a été marquée par l’adoption par acclamation d’une Déclaration politique issue du Forum et portant sur "les préparatifs pour une décennie d’action et de réalisations en faveur du développement durable".

Intervenant à cette occasion, le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, a appelé les Etats membres à prendre des "décisions audacieuses" en vue de réaliser les objectifs de développement durable (ODD) à l’horizon 2030.

"Le temps est venu de prendre des décisions audacieuses, tant sur le plan individuel que collectif", a insisté Guterres, lors de cette rencontre marquée également par la participation du président de l'Assemblée générale de l'ONU, Tijjani Muhammad-Bande.

Il a ainsi souligné la nécessité de mobiliser davantage de ressources, en appelant les Etats membres à respecter leurs engagements en matière d’aide publique au développement.

"Il faut reconstituer intégralement les Fonds mondiaux pour le climat et la santé, augmenter le financement de l’éducation et des autres Objectifs de développement durable, soutenir des formes innovantes de financement – par exemple, les obligations à impact social – et faire en sorte que les pays les plus vulnérables aient davantage accès aux technologies et aux financements verts et à taux réduits", a-t-il plaidé.

Dans le même temps, "nous devons amplifier les investissements privés à long terme en faveur du développement durable et réaliser de vrais progrès dans la lutte contre les flux illicites de capitaux, le blanchiment d’argent et l’évasion fiscale afin de mieux soutenir les pays en développement dans la mise en œuvre de leurs réformes politiques et économiques", a encore noté le secrétaire général.

Guterres a, de même, appelé à privilégier les solutions qui auront le plus d’impact sur le Programme 2030 dans son ensemble, comme l’égalité des sexes, une économie juste et inclusive, des systèmes énergétiques et alimentaires durables, des villes durables et la lutte contre la crise climatique.

Il a aussi mis l’accent sur l’importance de l’action locale pour la réalisation des ODD.

"Nous devons faire davantage au niveau national, afin d’obtenir des résultats là où cela importe le plus : dans la vie des gens", a dit le chef de l’ONU.

"Profitons de l’élan de ce Sommet et de cette semaine pour aller plus loin et plus vite afin d’atteindre notre destination commune : un monde durable et prospère pour toutes et tous", a-t-il conclu.

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required
Climat
Partage RéSEAUX SOCIAUX