Economie Tout voir

Emploi : Akhanouch émet la circulaire de mise en œuvre du programme «Awrach 2»

Emploi : Akhanouch émet la circulaire de mise en œuvre du programme «Awrach 2»

Le chef du Gouvernement, Aziz Akhannouch a émis une circulaire disposant la mise en œuvre du programme « Awrach 2 », qui vise la création de 250.000 opportunités d’emplois directs au cours de deux années, dans le cadre de chantiers généraux provisoires de petite et grande envergure, après le bilan positif réalisé par le programme «Awrach» au titre de l’année 2022. 

Ce programme s’inscrit dans le cadre de la politique intégrée du gouvernement en matière d’emploi, laquelle prend en considération les différentes tranches d’âge et les spécificités territoriales, accompagne les exclus du marché du travail et facilite leur insertion économique à travers des programmes innovants visant à améliorer l’employabilité et renforcer les chances d’intégration professionnelle sur le plan territorial, sans conditions de qualifications.  

Ces programmes sont menés dans le cadre de partenariats entre les départements ministériels, les établissements publics, les autorités locales et les collectivités territoriales, ainsi que les entreprises du secteur privé. A noter que le gouvernement a alloué au programme «Awrach» une enveloppe budgétaire de 2,25 milliards de dirhams au titre de l’année 2023. 

La circulaire a défini les composantes du programme «Awrach 2», ainsi que les catégories bénéficiaires, les avantages accordés, l’approche et la gouvernance de la mise en œuvre du programme. 

Conformément à la circulaire, le programme «Awrach 2» se compose ainsi de deux volets :  

- Chantiers généraux provisoires : étalés sur une durée moyenne d’environ 6 mois et visant les personnes confrontées à des difficultés d’accès au marché du travail, ainsi que les personnes ayant perdu leur emploi à cause de la pandémie du Covid-19 ou d’autres facteurs. 

- Chantiers pour le soutien de l’insertion durable : qui visent particulièrement les personnes non diplômées, qui sont employées par les entreprises, les coopératives, les associations et les petites entreprises dont le chiffre d’affaires annuel ne dépasse pas 10 millions de dirhams au cours des 3 dernières années, à travers l’embauche des personnes à la recherche d’emploi, non déclarées auprès de la Caisse nationale de sécurité sociale depuis plus de 6 mois.   

 Le programme «Awrach 2» a offert une série d’avantages aux bénéficiaires des chantiers généraux provisoires, qui peuvent notamment bénéficier d’un encadrement au sein du chantier dans le but de développer leurs compétences et aptitudes, d’une formation de renforcement des capacités afin d’améliorer les chances d’insertion professionnelles ( techniques et de vie ). Et ce, dans le cadre d’une implication de l’ensemble des départements ministériels concernés et des établissements de formation affiliés, en plus de l’obtention au terme du chantier d’une attestation de l’employeur afin d’augmenter leurs chances d’insertion professionnelle ultérieure dans le cadre d’activités économiques similaires. L’Etat prend en charge la rémunération, la formation, ainsi que la part patronale et l’assurance contre les accidents de travail pour la couverture sociale.    

Le programme offre par ailleurs d’autres avantages aux bénéficiaires des chantiers de soutien à l’insertion durable. Ainsi, les personnes non diplômées et embauchées par les entreprises, coopératives et associations, seront intégrées pour une durée d’au moins 12 mois et bénéficieront d’un renforcement de leurs compétences à travers des formations qualifiantes financées par l’Etat dans le cadre des programmes de promotion de l’emploi. L’Etat accordera également aux employeurs une subvention incitative pour stimuler l’emploi d’un montant de 1500 dirhams par mois, pendant une durée de 9 mois pour chaque bénéficiaire intégré. 

Les bénéficiaires du programmes «Awrach» dans ses deux volets, pourront en outre bénéficier d’un revenu mensuel au moins égal au SMIC pendant la durée du chantier, ainsi que de la couverture sociale y compris les allocations familiales conformément aux lois et réglementation en vigueur. 

En vertu de la circulaire du Chef du gouvernement, la commission stratégique veillera à la définition du quota de chaque région, province et préfecture du nombre total annuel des bénéficiaires du programme «Awrach» dans ses deux volets. Une part de 20% du nombre global des chantiers prioritaires au niveau national, prendront en considération l’impact positif sur la population et son environnement et l’impulsion des objectifs des politiques publiques en matière de santé, d’éducation, de développement territorial, d’autonomisation de la femme et de promotion des catégories à besoins spécifiques.   

Le Chef du gouvernement a appelé les membres du gouvernement à prendre les mesures nécessaires pour la mise en œuvre des dispositions de cette circulaire, à travers la mobilisation des services extérieurs des départements ministériels et des établissements publics sous tutelle, en vue d’apporter l’encadrement et le soutien logistique garantissant la bonne réalisation de ces chantiers.

Articles qui pourraient vous intéresser

Jeudi 20 Juin 2024

Recensement général de la population : Le Roi adresse une lettre à Akhannouch

Jeudi 20 Juin 2024

Recensement général de la population : Le Roi adresse une lettre à Akhannouch

Mardi 11 Juin 2024

Akhannouch – Investissements publics : Des niveaux records "jamais vus auparavant»

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required