Economie Tout voir

Adient Automotive Seating Maroc inaugure sa nouvelle usine à Kénitra

Adient Automotive Seating Maroc inaugure sa nouvelle usine à Kénitra

Le ministre de l’Industrie et du Commerce, Ryad Mezzour, a présidé mercredi 11 mai la cérémonie d’inauguration de la nouvelle usine de Adient Automotive Seating Maroc, en présence du président de la division EMEA Michel Berthelin, et du Directeur général, Mohamed Al Fatine, des autorités locales et des industriels de la zone franche de Kénitra.

Spécialisée dans la fabrication des coiffes pour sièges automobiles, Adient Automotive Seating Maroc est située à l’Atlantic Free Zone de Kénitra, occupant une superficie totale de 25.000 m² dont 10.000 m² construits et une extension prévue de 6.500 m². L’investissement s’élève à 72 MDH. L’effectif employé est de 600 actuellement et atteindra plus de 1.300 d’ici 2025.
 
A cette occasion, Ryad Mezzour a affirmé que : «Grâce au leadership de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu l'Assiste, le Maroc s’est doté d’une base automobile industrielle dont la compétitivité fait d’elle, désormais, un relais certain de croissance et d’exportation pour les leaders mondiaux».
 
Et de poursuivre : «Ce nouvel investissement d’Adient en donne un exemple éloquent : en renforçant sa présence au Maroc, le groupe renforce aussi sa position de leader sur le marché local tout en devenant une plateforme importante d’exportation vers le marché automobile de l’Europe du sud. Ce qui consolide davantage la chaîne de valeurs automobile marocaine et crée l’écosystème Adient en permettant de localiser les fournisseurs du groupe et d’accroitre le taux d’intégration. De belles perspectives pour créer des opportunités d’emploi stables et de qualité pour nos jeunes». 

 

Les ventes d’Adient Automotive Seating Maroc s’élèvent actuellement à 24 millions de dollars, équipant plus de 250.000 véhicules annuellement notamment les marques du groupe PSA. L’objectif à court terme est d’atteindre les 100 millions de dollars et l’équipement de 750.000 véhicules à l’horizon de 2025. 
 
De son côté, Mohamed El Famine, Directeur général du groupe Adient Automotive Seating Maroc, a souligné l’importance de cet investissement pour le groupe Adient qui désormais entame une nouvelle étape dans sa contribution au développement durable du Maroc. «Vu l’importance du groupe Adient dans le secteur automobile mondial avec 33% de parts de marché mondial, notre ambition est de contribuer davantage au développement de l’écosystème automobile en favorisant les entreprises locales et en augmentant plus le taux d’intégration», a-t-il insisté. 
 
Adient Automotive Seating Maroc contribue d’une manière notable au développement de l’écosystème automobile industriel marocain avec un taux d’intégration des composants locaux prévu, dans un avenir proche, à plus de 45%.
 
Le groupe prévoit également le lancement d’un écosystème fournisseurs visant à assurer le développement de la chaîne de valeurs automobile au Maroc et à confirmer la volonté du groupe de développer de nouvelles activités au Maroc, incluant notamment les appuie-têtes et les accoudoirs. Dans ce cadre, il a été procédé à la signature d’un protocole d’accord avec le fournisseur «SAGE» pour un investissement total de 78 MDH et une création de 220 emplois directs.  

Il compte aussi créer un centre technique et d’ingénierie de coiffes au Maroc pour le développement et le design produit. Premier de son genre au Maroc, ce centre technique permettra de générer 50 postes d’ingénieurs.
 
Pour Michel Berthelin, vice-président EMEA du groupe Adient, «la stratégie d’industrialisation et de modernisation automobile du Maroc ne cesse de progresser depuis presque 20 ans, et ce avec encore plus d’intégration, d’ingéniosité et de savoir-faire. Et tout cela dans le respect total des standards internationaux, des objectifs du développement durable en sus de l’introduction d’outils technologiques de pointe pour des solutions créatives et innovantes». 
 
Rappelons que ledit groupe s’est installé au Maroc en 2018 avec l’inauguration de sa première usine à l’Atlantic Free Zone (AFZ), d’une superficie de 8.500 m², sur un total de 18.000 m², nécessitant un investissement de 150 millions de dirhams et employant 245 personnes.

 

M. B. 

Articles qui pourraient vous intéresser

Vendredi 27 Mai 2022

La digitalisation, levier stratégique du NMD, en débat au MD talks

Vendredi 27 Mai 2022

Industrie du cuir : Inauguration à Casablanca d’une nouvelle unité

Mardi 24 Mai 2022

Oland Group : Inauguration officielle de 4 nouvelles lignes de production

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required