Economie Tout voir

La budgétisation sensible au genre : Vers une meilleure prise en compte de l’égalité

La budgétisation sensible au genre : Vers une meilleure prise en compte de l’égalité

Le ministère de l’Economie et des Finances organise en partenariat avec l’ONU Femmes et avec l’appui de l’Union européenne au Maroc, de l’Agence française de développement et de la Banque mondiale, une conférence régionale sur le thème «la Budgétisation Sensible au Genre : les Finances Publiques comme moteur du changement pour l’égalité», les 07 et 08 juin 2023 à Marrakech.

Portée sous le hashtag #MoveEqualityForward, cet événement ambitionne de mener une réflexion stratégique sur les finances publiques en tant que moteur de changement pour l’égalité de genre, et de faire le bilan sur les avancées de l’instrument Budgétisation Sensible au Genre (BSG) marocain, reconnu en tant que bonne pratique au niveau international, mais aussi d’analyser les défis et identifier les perspectives d’évolution.

L’évènement a été l’occasion d’échanger autour du financement de l’égalité de genre, et de sensibiliser les participants à l’importance stratégique de l’instrument de la BSG ainsi que de l’implication de l’ensemble des acteurs ministériels, des administrations locales et de la société civile.

Lors de la séance d’ouverture, et dans l’allocution prononcée en son nom par le directeur des affaires administratives et générales du ministère de l’Economie et des Finances, le ministre chargé du Budget a mis l’accent sur les réformes multidimensionnelles conduites sous le leadership éclairé du Roi Mohammed VI, pour la promotion de l’égalité de genre notamment, l’introduction des questions d’égalité et d’équité au niveau de la constitution de 2011, la mise en œuvre de programmes publics et stratégies nationales en faveur de l’égalité de genre, l’intégration de la dimension genre dans la programmation budgétaire et son institutionnalisation dans le cadre de la nouvelle loi organique relative à la loi des finances.

Le ministre a, par ailleurs, mis en valeur également le rôle de Centre d’excellence pour la budgétisation sensible au genre dans l’accompagnement des départements ministériels pour une application et appropriation des dispositions de la LOF en matière de prise en compte de la dimension genre dans leurs pratiques de programmation et de budgétisation et a salué la haute implication de différents départements dans ce chantier.

Articles qui pourraient vous intéresser

Mercredi 19 Juin 2024

Sahara : La Guinée exprime son soutien à l'initiative marocaine d'autonomie

Mercredi 19 Juin 2024

Météo : L'OMM renforce les systèmes d'alertes précoces

Mardi 18 Juin 2024

UE : Plus d'un milliard d'euros de dépenses non justifiées en 2023

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required