Economie Tout voir

Croissance : La prévision prudente du HCP

Croissance : La prévision prudente du HCP

Beaucoup d’incertitudes pèsent sur l’économie nationale en 2023, notamment une conjoncture internationale et nationale difficile. Le haut-commissariat au plan (HCP) prévoit une amélioration de certains indicateurs, sous conditions.

Ainsi, il table sur un taux de croissance de 3,3% contre 1,3% en 2022.

Selon Ayachi Khellaf, secrétaire général du HCP, qui a lu une allocution au nom de Ahmed Lahlimi, haut-commissaire au plan, lors d’une conférence de presse tenue aujourd’hui, «des incertitudes pèseraient toutefois sur cette croissance, liées notamment au développement de la guerre en Ukraine, l’évolution des taux d’intérêt, des risques épidémiologiques et climatiques».

Le HCP précise que l’économie nationale évoluerait dans un contexte marqué par des perspectives d’entrée en récession des principaux partenaires commerciaux, un durcissement des conditions financières internationales et le maintien des prix à des niveaux élevés.

Il a avancé plusieurs hypothèses. Le commerce mondial devrait ralentir, affichant une hausse de 1,6% après 4% en 2022.  

La demande mondiale adressée au Maroc devrait, par conséquent, connaitre une baisse de son rythme d’accroissement, passant à 3,2% en 2023 contre 7,6% en 2022.

La valeur ajoutée du secteur primaire afficherait une hausse de 9% en 2023, sous l’hypothèse d’un déroulement conforme à une   campagne agricole moyenne, notamment au cours des saisons hivernales et printanières.

Les risques du retour de la sécheresse après la pluviométrie relativement abondante pendant le mois de décembre 2022 sont encore possibles.

Hors agriculture, l’activité poursuivrait son ralentissement, affichant une hausse limitée à 2,7% en 2023.

Articles qui pourraient vous intéresser

Jeudi 08 Fevrier 2024

RGPH 2024 : 55.000 enquêteurs seront sélectionnés pour mener les opérations sur le terrain

Lundi 05 Fevrier 2024

L’OCDE prévoit une croissance du PIB mondial de 2,9% en 2024

Mardi 16 Janvier 2024

Le moral des ménages atteint son niveau le plus bas depuis 2008

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required