Economie Tout voir

FAO: Les prix alimentaires globalement stables en novembre

FAO: Les prix alimentaires globalement stables en novembre

Les prix de référence mondiaux des matières premières alimentaires sont restés globalement stables en novembre, a annoncé l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO).

L'Indice FAO des prix alimentaires s'est établi en moyenne à 120,4 points en novembre, inchangé par rapport à son niveau du mois précédent et 10,7% de moins qu'en novembre 2022, selon l'organisation onusienne.

S'agissant des céréales, l'indice a diminué de 3% par rapport à octobre, indiqué la FAO, notant que les prix internationaux secondaires ont chuté de 5,6%, entraînés par une forte baisse des prix du maïs, tandis que ceux du blé ont baissé de 2,4% en novembre. 

Les prix de l'ensemble du riz préserve, de leur côté, leur tendance stable d'un mois à l'autre, malgré des mouvements de prix contrastés selon les origines et les segments de marché.

Pour les huiles végétales, l'indice des prix a, quant à lui, augmenté de 3,4% par rapport à octobre, poursuit la FAO, précisant que les prix internationaux de l'huile de palme ont rebondi de plus de 6,0% en novembre, principalement soutenus par des achats plus actifs de la part des principaux pays importateurs et par une baisse saisonnière de la production dans les principaux pays producteurs.

Les prix mondiaux de l'huile de tournesol ont augmenté modérément, tandis que les cours de l'huile de soja et de l'huile de colza ont légèrement baissé en novembre, ajoute la même source.

Par ailleurs, l'Indice FAO des prix des produits laitiers a augmenté de 2,2% par rapport à octobre, sous l'effet d'une forte demande d'importation de beurre et de lait écrémé.

Concernant le sucre, l'Indice FAO des prix du sucre a augmenté de 1,4% d'un mois à l'autre, soit une moyenne en novembre de 41,1% supérieure à son niveau du même mois de l'année dernière, influencé par les inquiétudes concernant les disponibilités exportables mondiales. 

Pour la viande, l'Indice FAO des prix a chuté de 0,4% par rapport à octobre, reflétant de légères baisses des prix mondiaux des viandes de volaille et de bovins, principalement dues à l'abondance des disponibilités exportables.

L' Indice FAO des prix alimentaires suit les variations mensuelles des prix internationaux d'un ensemble de produits alimentaires commercialisés à l'échelle mondiale. 

 

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Vendredi 23 Fevrier 2024

Renouvellement du parc de véhicules : Lancement prévu en avril 2024

Jeudi 15 Fevrier 2024

Zone euro : Bruxelles abaisse sa prévision d'inflation à 2,7% en 2024

Jeudi 08 Fevrier 2024

Cristiano Ronaldo : Sportif le mieux payé en 2023

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required