Economie Tout voir

Financement automobile : La crise des semi-conducteurs plane sur le secteur

Financement automobile : La crise des semi-conducteurs plane sur le secteur

La crise des semi-conducteurs continue de peser lourdement sur le secteur automobile. Le nombre de ventes enregistre des baisses historiques en Europe et le phénomène a touché également le marché national.

Depuis quelques mois, le nombre de livraisons s’inscrit dans un trend baissier. Cette évolution a eu des effets collatéraux sur d’autres activités, à l’image du secteur du financement automobile, puisque 50% des clients optent pour le crédit afin d’acquérir leurs véhicules. 

«Notre secteur a été rattrapé par la crise des semi-conducteurs. Cela est de plus en plus visible sur le nombre de voitures financées. Nous avons réalisé un premier semestre satisfaisant. Ce qui ne sera pas le cas du second. Le bilan de 2021 sera quasi similaire à une année normale. Mais pour 2022, il faut s’attendre à beaucoup d’incertitudes», souligne-t-on auprès d’un opérateur de la place.

«Auparavant, nous pouvions faire des projections annuelles et fixer des objectifs. Ce qui n’est pas le cas actuellement. Nous n’avons pas de visibilité et toutes les hypothèses retenues peuvent être faussées facilement. Nous faisons des prévisions à très court terme, ne dépassant pas un mois», ajoute la même source.

Il est clair que l’année 2022 sera difficile pour le secteur. Selon les spécialistes de l’industrie automobile, la crise des semi-conducteurs n’a pas encore atteint son pic.

Les constructeurs de ces composants électroniques sont confrontés actuellement à une perturbation dans le marché des matières premières et aussi au niveau du fret et de la logistique. Les analystes de l’industrie automobile prévoient au moins 18 mois pour un probable retour à la normale.

Il est à rappeler que le secteur du financement automobile a réalisé un chiffre d’affaires de 11,27 milliards de DH en 2019 (année de référence car 2020 a été marquée par le confinement) contre 10,76 milliards de DH en 2018, soit une hausse de 4,7%.

Charaf Jaidani

Articles qui pourraient vous intéresser

Dimanche 04 Decembre 2022

Santé : Le Maroc franchit un cap

Dimanche 04 Decembre 2022

PLF 2023 : El Mansouri présente un exposé devant les membres de la Commission de l'intérieur à la Chambre des conseillers

Dimanche 04 Decembre 2022

Match Maroc-Espagne: La FRMF annonce une quantité importante de billets

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required