Economie Tout voir

Industrie agroalimentaire : Signature de 4 conventions pour le développement du sourcing local

Industrie agroalimentaire : Signature de 4 conventions pour le développement du sourcing local

Au Maroc, ce ne sont pas moins de 250 projets qui sont réalisés dans le secteur de l’industrie agroalimentaire.

Afin de mettre en place un plan d’action commun et développer le sourcing local auprès des opérateurs locaux, le ministre de l’Industrie et du Commerce, Ryad Mezzour, et les présidents des associations et fédérations professionnelles du secteur des industries agroalimentaires (IAA) et des secteurs fournisseurs des industries agroalimentaires, ont procédé à la signature de 4 conventions de partenariat lors d’une cérémonie qui s’est tenue le lundi 20 juin 2022 à Rabat. 

Ce partenariat qui s’inscrit dans le cadre de la vision Royale d’encourager la production locale compétitive, a pour objectif de renforcer l’intégration locale en créant des synergies et des partenariats gagnant-gagnant entre les industries alimentaires et les autres écosystèmes industriels, notamment l’industrie de la plasturgie, l’industrie des emballages et l’industrie mécanique et métallurgique.

S’exprimant à cette occasion, Ryad Mezzour a souligné que «le secteur des industries alimentaires revêt une importance stratégique dans le tissu industriel national, eu égard à son rôle dans la sécurité et la souveraineté alimentaires. Il constitue aussi un catalyseur pour le développement d’autres secteurs industriels avec des achats d’intrants manufacturés estimés aujourd’hui à 18 Mds de dirhams dont près de 60% sont importés». 

Et de poursuivre : «Nous avons identifié un potentiel important en matière de substitution des importations des intrants manufacturés qui offre des opportunités d’investissement incontestables. Les conventions signées aujourd’hui s'inscrivent dans une logique de mobilisation et de coordination des actions de l'Etat et du secteur privé pour construire un écosystème d’intrants manufacturés pour les IAA fort et autonome et de créer un cercle vertueux de croissance».

Pour sa part, Mounir El Bari, président de la FIFAGE (Fédération des industries forestières, des arts graphiques et de l’emballage), a insisté sur le fait que le secteur de l’emballage en papier carton a toujours accompagné l’essor de plusieurs plans d’émergence du pays notamment le PAI, le secteur automobile, le Plan Maroc Vert, Halieutis, etc. 

«Malheureusement pour ces secteurs, nous n’avons jamais été associés à la réflexion en amont. Aujourd'hui, on se réjouit de cette initiative, qui va nous permettre d’accompagner lesdits secteurs et d’être prêts à investir en parallèle avec eux. Après plusieurs décennies d’existence au Maroc, le secteur du papier carton est actuellement mature et a permis à plusieurs secteurs de gagner en compétitivité et en émergence dont l’industrie agroalimentaire», a-t-il ajouté. 

De son côté, Abdelhamid Souiri, président de la FIMME (Fédération des industries métallurgiques, mécaniques et électromécaniques), a affirmé que «les compétences marocaines ont montré au monde entier dans un contexte de la pandémie du covid-19 la capacité de notre pays à faire preuve d’agilité et d’efficacité grâce à leurs capacités à fabriquer des produits répondant aux normes internationales capables de correspondre à la fois à la demande locale et au marché de l’export». 

Selon lui, le développement de l’intégration locale sera la clé de voûte qui permettra de mettre en évidence la nécessité d’adopter un nouveau paradigme à travers notamment «la relocalisation de certaines activités et de certaines chaînes de valeur. Et ce, afin d’assurer la sécurité et la fluidité de celles-ci. La conjoncture actuelle a offert l’opportunité à l’industrie agroalimentaire nationale de se repositionner, en allant vers le renforcement de l’intégration locale à travers la mise en place d’une banque de projets d’investissements de substitution des importations des produits manufacturés par de la production locale. Et ce, dans la perspective de renforcer notre souveraineté industrielle et encourager la consommation du «Made in Morocco». 

Une convention cadre pour le développement du sourcing local des industries alimentaires en intrants manufacturés a été signée avec la Fédération nationale de l'agroalimentaire  (FENAGRI), la Fédération nationale des industries de transformation et de valorisation des produits de la pêche (FENIP), la Fédération marocaine de plasturgie (FMP), la Fédération des industries forestières, des arts graphiques et de l'emballage (FIFAGE) et la Fédération des industries métallurgiques, mécaniques et électromécaniques (FIMME). Elle se fixe pour objectif la génération d’un gain de balance commerciale de 8 Mds de dirhams à l’horizon 2026 et la création de 7.500 emplois industriels directs à terme. 

Pour l’opérationnalisation de cette convention cadre, trois conventions spécifiques sectorielles ont été signées avec les associations et fédérations professionnelles des différentes filières du secteur IAA, d’une part, et leurs fournisseurs représentés par la FIMME, la FIFAGE et la FMP, d’autre part. Elles visent le développement du sourcing local en emballages métalliques, plastiques et en papier carton et en matériels et équipements des industries alimentaires.

 

M. B.

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Jeudi 30 Juin 2022

Industries manufacturières : Hausse de l'indice des prix à la production en mai

Mardi 28 Juin 2022

Textile : Quand la circularité s'impose comme une urgence

Lundi 27 Juin 2022

Aéronotique : Spirit AeroSystems célèbre le lancement de la fabrication d'un nouveau programme au Maroc

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required