Economie Tout voir

Code des assurances : Ce qui va changer pour les courtiers

Code des assurances : Ce qui va changer pour les courtiers

Le Conseil du gouvernement, réuni jeudi à Rabat, a adopté le projet de décret n°2.23.746 modifiant et complétant le décret n°2.18.1009 du 23 chaabane 1440 (29 avril 2019) pris pour l'application de la loi n° 17-99 portant code des assurances.

 

Présenté par la ministre de l'Economie et des finances, Nadia Fettah, ce projet de décret vise à élargir la liste des activités pour permettre aux courtiers en assurance, choisis et mandatés par les établissements de paiement selon la politique de gestion des risques qu'ils adoptent, de fournir un ou plusieurs services de paiement, prévus dans l'article 16 de la loi n°103.12 relative aux établissements de crédit et aux organismes assimilés, a indiqué le ministre délégué chargé des Relations avec le parlement, Porte-parole du gouvernement, Mustapha Baitas, lors d'un point de presse à l'issue du Conseil.

Ledit projet permettra aussi à ces courtiers de gérer les dossiers d'accidents pour le compte de l'entreprise d'assurance et de réassurance en vertu des contrats d'assurance souscrits directement auprès d'eux, en plus de fournir certains services liés à leur métier au profit des établissements publics dans le cadre de la gestion pour le compte de tiers.

Il s'agit, à titre d'exemple, du fait d'être des points de dépôt ou des centres de liaison pour les demandes liées aux permis de conduire et aux cartes grises au nom de l'Agence Nationale de la Sécurité Routière, ou pour les dossiers d'accidents liés aux maladies au nom de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale et de la Caisse Nationale des Organismes de Prévoyance Sociale.

Articles qui pourraient vous intéresser

Samedi 02 Mars 2024

Fortes rafales de vent ce dimanche au Maroc

Samedi 02 Mars 2024

Clôture à Nairobi de la 6è assemblée de l’ONU sur l'environnement présidée par le Maroc

Vendredi 01 Mars 2024

Lancement à Rabat du projet "Renforcement de la résilience du Maroc aux séismes"

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required