Economie Tout voir

Marrakech : Clap de fin pour l’US Africa Business Summit 2022

Marrakech : Clap de fin pour l’US Africa Business Summit 2022

La 14ème édition de l’US Africa Business Summit 2022, qui s’est déroulé du 19 au 22 juillet à Marrakech sous le haut patronage du Roi Mohammed VI, vient de prendre fin.

C’est en présence de hauts représentants gouvernementaux américains et africains de plus de 50 pays, de 6 ministres des Affaires étrangères et une vingtaine de ministres sectoriels africains, d’agences gouvernementales américaines et africaines, de fonds d’investissement et de pension, d’organisations internationales et régionales que les participants ont pu échanger durant 3 jours autour des opportunités de renforcement des liens industriels, d'investissement et de commerce entre l’Afrique et les États-Unis.

Le Sommet, qui a fédéré plus de 1.500 participants, dont 80% étaient composés des grands milieux d’affaires américains et africains et avec 40% de femmes, s'est décliné en 37 sessions traitant de problématiques de souveraineté sanitaire et alimentaire, d'innovation, de nouvelles technologies, d'énergies et d'infrastructures, des thématiques couvertes par plus de 200 représentants de médias nationaux et africains.

Cet événement, auquel ont pris part plus de 450 opérateurs économiques américains, dont Pfizer, Visa, Citi, Procter & Gamble, Chevron, Coca Cola, Google et de grands groupes africains, a enregistré plus de 5.000 mises en relation avec de nombreuses signatures de contrats d’affaires.

«Ce Sommet a été l'occasion pour le Maroc de consolider son rôle en tant que trait d'union entre l’Afrique et les États-Unis et d'encourager la construction d’une économie africaine tournée vers l’avenir, et qui tire sa force de son intégration dans le système mondial et les chaînes de valeur internationales», indique le ministère de l’Industrie et du Commerce. 

Organisée autour du thème «Building Forward Together - Futur» (Bâtir l’avenir ensemble – le futur), la plénière de clôture de l’événement a offert l’opportunité de réfléchir collectivement à l’avenir d’un continent prometteur à tous les niveaux.

A cette occasion, Ryad Mezzour, ministre marocain de l’Industrie et du Commerce, a souligné la vision portée par le Roi d’adopter «une politique cohérente et intégrée à l’égard de nos frères africains, fondée sur l’investissement conjoint des richesses, le développement humain et le renforcement de la coopération économique».

Malgré un contexte difficile plein d’enjeux et marqué par la reconfiguration de l’économie internationale, l’Afrique a tous les atouts pour être un acteur actif et mieux s’intégrer dans les chaines de valeur et de transformation mondiales. 

Les entreprises africaines ont ainsi un rôle déterminant à jouer et sont appelées à prendre des risques commerciaux pour saisir les opportunités offertes par un marché plus vaste en élargissant leur base de fabrication.

«Nos priorités, en tant que pays africains, doivent être de placer la souveraineté au cœur de toutes les stratégies sectorielles et de la considérer comme une priorité pour la sécurisation de l’approvisionnement et de l’emploi.

Nous devons nous engager à encourager la fabrication locale, à créer des réserves stratégiques pour certains produits essentiels et à diversifier les sources d’approvisionnement en produits énergétiques et alimentaires», a ajouté Mezzour.

 

 

´

 

 

 

 

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Lundi 27 Mai 2024

Aéronautique : Pratt & Whitney Canada entame la construction de son usine à Casablanca

Mercredi 22 Mai 2024

Digitalisation du commerce : Le MIC, Visa et Al Barid Bank renforcent leur partenariat

Mardi 21 Mai 2024

«She Industriel» : Un programme destiné à accompagner plus de 2.200 femmes dans le secteur industriel national

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required