Economie Tout voir

Tanger à l'heure de la 1ère édition des Journées Med Expo

Tanger à l'heure de la 1ère édition des Journées Med Expo

Les travaux de la première édition des Journées Med Expo se sont ouverts, vendredi à Tanger, avec la participation d'un parterre d'experts, d'universitaires et de professionnels de santé.

Organisé par Sigma pharm, premier groupement d'intérêt économique (GIE) opérant dans le secteur pharmaceutique au Maroc, ce salon professionnel dédié à tous les pharmaciens du Maroc aspire à se positionner comme le carrefour méditerranéen de la pharmacie d’officine au Maroc.

S'exprimant à l'ouverture de cet événement, le président de Sigma pharm, Dr. Noureddine Salami, a souligné que ce congrès, organisé à l’occasion du 5è anniversaire du groupement, se veut une manifestation scientifique et un espace d'échange et de partage d'expérience et des visions de différents acteurs de la santé (institutionnels, professionnels et société civile), notant que le choix de Tanger pour accueillir cet événement d'envergure est lié à la place qu'occupe la ville en tant que 2è pôle économique du Royaume.

Cette manifestation de deux jours connait la participation d'imminents intervenants qui vont discuter et débattre de trois thématiques principales, à savoir la pandémie de la Covid-19, les nouvelles thérapies dans les deux dernières décennies et la gestion de l'approvisionnement des médicaments, a fait savoir Salami, relevant que l'officine marocaine doit faire face à de multiples contraintes, dont la tendance baissière de sa rentabilité, l'effritement du monopole, la faiblesse du pouvoir d'achat et le risque de l'ouverture du capital.

Le responsable a affirmé que le groupement ne cesse de contribuer au développement et à l'épanouissement du pharmacien d'officine en le mettant au cœur de ses préoccupations, à travers des actions concrètes portant notamment sur l'achat groupé, la formation continue pour rester en phase avec l'actualité du métier, ainsi que le conseil et l'accompagnement pour garantir au pharmacien membre d'exercer en se focalisant sur son cœur de métier.

Pour sa part, le président du Conseil national de l'Ordre des pharmaciens (CNOP), Dr. Hamza Guedira, a indiqué que les GIE peuvent constituer un moyen de se regrouper pour mieux surmonter les défis que doivent relever les officinaux pour assurer la survie de leurs entreprises, notant que l'adhésion à un GIE peut représenter une alternative visant à faire face à la baisse des prix des médicaments.

L'accompagnement pédagogique que prodigue le GIE sera également un atout considérable pour l'officinal, a-t-il relevé, faisant savoir que l'évolution que connait le secteur du médicament ne peut être maitrisée sans une formation continue adéquate que peut également proposer le groupement.

Il a, à cet égard, appelé les pharmaciens à adhérer aux GIE, afin de relever les défis actuels et futurs de la profession.

De son côté, le coordonnateur du Centre national des opérations d'urgence de santé publique (CNOUSP) au ministère de la Santé, Dr. Mouad Merabet, a fait le point sur la situation épidémiologique au Maroc et l'évolution des indicateurs, abordant les questions fréquemment posées, liées notamment aux méthodes d'évaluation de la situation épidémiologique, et de prédiction de l'évolution d'une vague de la Covid-19.

 Merabet, qui intervenait lors du 1er panel sur "le bilan de la pandémie de la Covid-19: actualités épidémiologiques, thérapeutiques et post Covid", a mis l'accent sur le rôle que joue le CNOUSP dans la gestion de la pandémie, à travers la normalisation, l'encadrement, l'accompagnement, les actions du terrain, le monitoring et l'évaluation, présentant quelques indicateurs de suivi de la pandémie, en l'occurrence le taux de reproduction du virus, le taux de positivité hebdomadaire par région, l'évolution hebdomadaire du nombre de décès et l'évaluation du niveau de criticité de transmission du virus.

Quant aux autres intervenants, ils ont débattu de l’état des lieux épidémiologique et thérapeutique liés à la Covid-19 et du rôle du pharmacien dans la gestion de la pandémie, soulignant l'importance de la pharmacie en tant qu'espace de santé, de sécurité et de conseil, qui joue un rôle important en matière d'écoute, d'information, d'éducation et de prévention sur l'usage du médicament.

Cette cérémonie a été marquée par la remise de trophées à des personnalités qui ont contribué à la lutte anti-Covid, à savoir Dr. Mouad Merabet, Dr. Jamal Eddine Bourkadi, professeur de pneumologie à la faculté de médecine et de pharmacie à Rabat et membre du comité scientifique Covid-19, et Dr. Oualid Amri, président du syndicat des pharmaciens de Casablanca. Cette édition sera marquée par la refonte du conseil d’administration du groupement, ainsi que le lancement d’un cycle de conférences autour de la thématique de la Covid-19, qui est d’un intérêt considérable et d’actualité.

Une réflexion sera également engagée sur les avancées thérapeutiques des deux dernières décennies, en plus de la remise de trophées à d'autres personnalités et institutions qui ont contribué à la lutte anti-Covid dans les domaines pharmaceutique et biomédical.

Articles qui pourraient vous intéresser

Vendredi 30 Septembre 2022

L'essentiel de l'avis du CESE sur l'aménagement durable du littoral

Jeudi 29 Septembre 2022

Industries manufacturières : Légère hausse de l'indice des prix à la production en août

Mercredi 21 Septembre 2022

MAS de Fès: Une enveloppe de 5,6 MDH pour la création d'une académie de formation

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required