Politique Tout voir

Bourita : Depuis 2000, le Maroc a conclu plus de 1.000 accords avec les pays africains

Bourita : Depuis 2000, le Maroc a conclu plus de 1.000 accords avec les pays africains

Organisée par le groupe média Maroc Diplomatique, l'édition 2023 du MD Sahara, qui se poursuit jusqu’au 5 mars courant, est consacrée à l’Afrique, aux actions entreprises par le Royaume en faveur du continent ainsi qu’aux réalisations de la diplomatie marocaine.
 

Le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l'étranger, Nasser Bourita, a réaffirmé, samedi à Dakhla, l'attachement du Royaume aux idéaux panafricains de solidarité, de coopération, de paix et de développement, ainsi que sa volonté résolue à consolider, conformément aux hautes orientations du Roi, l'esprit de l'unité, de la solidarité et de la coordination autour de thématiques stratégiques d'intérêt commun pour une meilleure intégration et un développement durable du continent africain.

Dans une allocution lue en son nom par l'ambassadeur, directrice des Affaires africaines au ministère des Affaires étrangères, Lamia Radi, à l'ouverture de la deuxième édition du Forum MD Sahara organisé sous le thème "Le Maroc en Afrique, un choix Royal pour un Continent global et intégré", Bourita a souligné que "la politique africaine du Maroc a atteint aujourd'hui, un seuil nouveau, un nouveau palier au niveau de sa portée géographique, de son contenu, de la nature de ses projets et de sa dimension institutionnelle".

“Le Royaume est passé à une politique dense et multidimensionnelle en nouant des partenariats multisectoriels, établis selon une démarche globale, intégrée et inclusive visant à promouvoir la paix et la stabilité, à favoriser le développement humain durable et à préserver l'identité culturelle et spirituelle des peuples africain”, a-t-il fait savoir.

Bourita a, en ce sens, expliqué que la réintégration par le Maroc de sa famille institutionnelle au sein de l'Union africaine a permis au Royaume de s'impliquer dans les différentes stratégies sectorielles de développement en Afrique et d'y contribuer efficacement en les enrichissant de l'expérience que le Maroc a accumulée dans de nombreux secteurs.

“Depuis son accession au Trône de ses glorieux ancêtres, Sa Majesté le Roi Mohammed VI a effectué plus de 50 visites officielles dans différentes régions du continent et dans plus de 25 pays, reflétant à bien des égards sa vision stratégique de hisser les relations de coopération du Royaume avec les pays africains vers un partenariat stratégique agissant et solidaire”, a tenu à rappeler le ministre.

Et ce, tout en mettant en avant l'ampleur des investissements réalisés et projets inaugurés dans l'agriculture, l'habitat, les télécommunications, les banques et les infrastructures de base ainsi que le renforcement des échanges commerciaux.

Dans cette même veine, Bourita a rappelé que depuis l'an 2000, le Maroc a conclu, dans différents domaines de coopération, plus de 1.000 accords avec les pays africains, apportant ainsi son expertise et partageant son savoir-faire avec ses pairs africains afin de concrétiser les ambitions d'un nouveau modèle de coopération Sud-Sud mutuellement bénéfique, impliquant des formules public/privé et une coopération triangulaire avec les partenaires du Nord.

Et d’ajouter que la mise en œuvre de ce modèle est déjà matérialisée par une forte présence des entreprises marocaines en Afrique, faisant ainsi du Royaume le deuxième investisseur africain dans le continent et le premier dans la région de l'Afrique de l'Ouest.

Ainsi, les visites royales ont abouti à la mise en place de projets stratégiques d'envergure, dont le projet de Gazoduc Maroc-Nigeria qui bénéficiera à toute l'Afrique de l'Ouest et contribuera à structurer un marché régional de l'électricité, et constituera une source substantielle d'énergie au service du développement industriel, de l'amélioration de la compétitivité économique et de l'accélération du développement social, a-t-il précisé.

Il s’agit, a-t-il tenu à préciser, d’”une volonté qui va de pair avec les objectifs de l'Agenda 2063 de l'Union africaine pour la réalisation d'une Afrique intégrée, prospère et pacifique, représentant une force sur la scène internationale, et dont la responsabilité nous incombe de l'ériger en un instrument privilégié pour notre action solidaire et concertée collective”.

Le ministre a ajouté, dans ce cadre, que cette vision d'intégration régionale se trouve aussi confortée par l'adhésion du Royaume à la Zone de libre-échange continentale (ZLECAF), dont l'opérationnalisation permettra d'ouvrir un marché de 1,2 milliard de consommateurs et d'accroître le commerce intra-africain.

“En tant que partenaire engagé pour la paix et la sécurité en Afrique, le Maroc, qui a abrité en mai 2022 les travaux de la Réunion ministérielle de la coalition Iiternationale anti-Daesh, apporte sa contribution aux efforts de la communauté internationale pour le rétablissement de la paix et de la stabilité”, a-t-il indiqué.

Le Royaume continue également à mettre à la disposition des pays frères et amis africains qui le souhaitent toute son expérience et ses moyens pour les aider à asseoir et préserver la sécurité et la paix dans leurs pays, poursuit-il.

Bourita a, par ailleurs, fait observer que la sécurité alimentaire constitue également l'un des grands défis sécuritaires et un grand pilier de l'accélération du développement du capital humain, économique et social en Afrique.

“Outre le climat d'instabilité et d'insécurité qui sévit dans plusieurs régions du continent, les épidémies, les invasions acridiennes, l'instabilité des marchés internationaux de denrées alimentaires, les changements climatiques, en particulier la sécheresse, aggravent le phénomène de l'insécurité alimentaire au niveau du continent”, a-t-il noté.

C'est dans cet esprit que Sa Majesté le Roi a lancé, à l'occasion de la COP22, l'initiative "Triple A" dans le but de plaider pour une sécurité alimentaire en Afrique et assurer une prise de conscience des enjeux de l'agriculture africaine dans les négociations internationales, a rappelé le ministre. Soulignant que le lancement par Sa Majesté le Roi de projets d'envergure de production de fertilisants dans plusieurs pays africains atteste de la vision solidaire du Royaume de contribuer à la sécurité alimentaire en Afrique.

“Confortant le partenariat fructueux dans le domaine agricole instauré par le Royaume avec de nombreux pays africains, ces initiatives s'inscrivent en droite ligne avec la politique de coopération sud-sud prônée par Sa Majesté le Roi qui, par le biais d'actions concrètes, procurent un appui aux efforts déployés dans le contexte des objectifs ambitieux fixés dans la Déclaration de l'Union africaine de Malabo de 2025, et des objectifs de l'Assemblée mondiale de la santé et du Programme de développement surable pour 2030”, a enchaîné Bourita.

Il a, par ailleurs, souligné que conformément à la vision du Roi pour une mobilisation des actions solidaires pour le renforcement de la résilience du continent contre les épidémies, le Maroc a démarré, fin 2022, avec l'unité industrielle de fabrication de vaccins covid et d'autres vaccins, sise à Ben Slimane, la production de 20 millions de doses de vaccins et compte produire à partir de 2025 plus de 2 milliards de doses.

Et de conclure que cette initiative constitue le prolongement des actions solidaires du Royaume envers son continent d'appartenance et émane de sa conviction profonde dans sa quête d'unité au destin partagé.

Placée sous le haut patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI et organisée par le groupe média Maroc Diplomatique, l'édition 2023 du MD Sahara, qui se poursuit jusqu’au 5 mars courant, est consacrée à l’Afrique, aux actions entreprises par le Royaume en faveur du continent ainsi qu’aux réalisations de la diplomatie marocaine.

L’objectif étant de mettre en avant le rôle crucial que joue le Maroc au sein de l’Afrique en tant que puissance africaine et leader continental engagé en faveur de la libération politique et économique et du développement du continent.

A travers une diplomatie bilatérale et multisectorielle réussie, prônant une coopération Sud-Sud solidaire, le Royaume ne cesse de réaffirmer son identité africaine et accorde une place de choix au développement de ses relations avec les autres pays africains frères.

La deuxième édition du MD Sahara se veut un événement qui réunit des experts, diplomates et décideurs des secteurs privé et public, du Maroc et d’autres pays d’Afrique, en vue de partager leurs expériences et d'échanger autour de multiples thématiques dont la diplomatie classique, le renforcement des relations bilatérales, les diplomaties sécuritaire, alimentaire et énergétique, outre le co-développement et la solidarité Sud-Sud.

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Jeudi 18 Juillet 2024

Conseil de gouvernement : Adoption d’un projet de décret relatif au décret portant création du Grand Prix national de la presse

Mercredi 17 Juillet 2024

Le Royaume du Maroc condamne la fusillade survenue à proximité d'une mosquée au Sultanat d'Oman

Mardi 16 Juillet 2024

Akhannouch préside le premier Conseil national de l’artisanat

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required