Politique Tout voir

Bain de sang en Palestine : À qui profite le crime ? Première partie

Bain de sang en Palestine : À qui profite le crime ? Première partie

L'escalade de la violence prend des proportions graves au Moyen-Orient devant le silence complice de la communauté internationale

 

 

Par Abdelhak Najib

Écrivain-journaliste

 
 
Que se passe-t-il en Palestine ? Pourquoi ce conflit a-t-il duré autant de décennies sans le moindre espoir de règlement ? Pourquoi est-il important pour les rapports de force dans le monde que le conflit au Moyen-Orient perdure ? A qui profite les crimes à répétition, aux yeux d’une communauté internationale spectatrice, se fendant de commentaires risibles en laissant toute la région s’embourber dans la violence et la barbarie ? Pourquoi les grandes puissances de ce monde n’ont-elles pas réussi à résoudre le problème de la Palestine ? Que se cache-t-il derrière ce laisser-faire de la part des États-Unis d’Amérique, de l’Union Européenne, de la Russie, de la Chine et du Japon ? 
 
Pourquoi les États arabes laissent-ils faire, sans bouger le petit doigt, incapables de se mettre d’accord pour imposer un règlement juste et équitable pour le plus vieux conflit du monde moderne ? La guerre en Palestine sert-elle les intérêts des pays riches de l’Arabie ? A quel jeu s’adonnent les Nations Unies qui réagissent avec mollesse, s’acquittant de leur fonction en donnant dans le commentaire et les menaces sans effets aucuns ? Qui a véritablement le pouvoir de trouver une véritable solution à ce conflit entre Israël et la Palestine ? La Palestine existe-t-elle réellement ou c’est tout au plus un projet d’État qui avorte dans l’œuf ? Qui dirige la Palestine ? Est-ce l’OLP ou le Hamas ?
 
 Pourquoi, malgré toutes les aides internationales dont un soutien constant de la part du Maroc, les territoires palestiniens restent-ils sous-développés s’apparentant à des bidonvilles qu’à des villes, avec une absence criarde d’infrastructures plongeant dans la misère et la précarité ? Où vont les aides internationales ? Qui gère l’argent des aides internationales ? Pourquoi cela ne se traduit-il pas sur les réalités du terrain puisque les Palestiniens sont privés de tout et survivent avec le strict minimum ? Quel est le statut des Arabes israéliens aujourd’hui en Israël ? 
 
Pourquoi les colonies se multiplient-elles à vue d’œil malgré lesdites sanctions de la communauté internationale ? Pourquoi les USA soutiennent-ils Israël face et contre tous ? Pourquoi c’est la droite qui a droit de cité en Israël faisant passer les voix pacifistes au dernier plan comme si toute la communauté israélienne était d’accord avec les exactions de Tel-Aviv ? 
 
Qui se souvient aujourd’hui de comment ce conflit a-t-il commencé ? Pourquoi l’État d’Israël a été fondé au Moyen-Orient ? Pourquoi y a-t-il deux territoires palestiniens ? La Palestine est-elle un pays ? Pourquoi cette escalade de la violence et des combats ? Comment Israël justifie-t-il la violence dont il fait montre à l’égard du peuple palestinien ? Et comment les Palestiniens se défendent-ils ? Que devrait-il se passer pour instaurer la paix dans la région ? Pourquoi toute l’administration israélienne est-elle pour la guerre ? 
 
Pourquoi les chefs palestiniens sont-ils si éteints et si timides face à une communauté internationale qui ne les prend pas au sérieux ? Pourquoi plus de 100.000 Palestiniens ont été tués dans ce conflit sans que cela impose des mesures strictes pour en finir avec les tueries au quotidien ? Pourquoi le fait de se défendre de la part des Palestiniens, qu’ils soient affiliés au Hamas ou non, est-il considéré comme du terrorisme ? Où se situe la frontière entre résistance face à l’occupant et terrorisme ? Pourquoi une majorité de l’élite politique palestinienne est-elle corrompue ? Pourquoi une majorité de la classe politique israélienne encourage-t-elle l’effusion de sang ? 
 
Quels rôles jouent l’Arabie Saoudite et l’Iran dans les coulisses du conflit ? A quoi servent toutes ces manifestations pro-palestiniennes si les grandes puissances font la sourde oreille face à un conflit qui s’enlise dans le sang ? Israël se défend-il contre un ennemi, à armes égales, ou est-ce un génocide en règles qui se joue aux yeux du monde ? 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Articles qui pourraient vous intéresser

Lundi 20 Decembre 2021

Covid-19 : Omicron moins dangereux pour les poumons que les autres variants (Etude)

Dimanche 19 Decembre 2021

Variant Omicron: Les Pays-Bas se reconfinent jusqu'au 14 janvier

Vendredi 17 Decembre 2021

Armement : le Maroc renforce son dispositif de défense aérien

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required