Politique Tout voir

Le Maroc et Israël prévoient une base militaire à 40 Km de Melilla

Le Maroc et Israël prévoient une base militaire à 40 Km de Melilla

Le Maroc se prépare avec Israël à la construction d’une base militaire près de la ville Melilla, a publié ce mardi le site d’actualité El Español.

 

L'information intervient à la veille de la première visite d'un ministre israélien de la Défense, Benny Gantz, au Maroc, qui devrait avoir lieu les 24 et 25 novembre prochain. Il est prévu également que lors de cette entrevue officielle, Gantz s'engage à fournir au Maroc le système avancé de défense aérienne, le Dôme de fer (Iron Dome).

Ce système de défense aérienne mobile a permis à Israël d'intercepter des milliers de projectile en provenance de la bande de Gaza. Pour rappel, ce système anti-missile sera aussi fabriqué pour le compte des États-Unis, dont la société Rafael Advanced Defence Systems, le développeur d'origine, a signé un partenariat en mai 2020 avec l'américain Raytheon Technologies pour la création d’une joint-venture à cet effet.

Israël et le Maroc travaillent déjà sur un projet qui conduira Rabat à fabriquer des drones militaires. Dans ce cadre, il est prévu que la semaine prochaine, lors de la visite de Gantz, de nouvelles alliances soient signées pour développer au Maroc une industrie liée à la production de munitions de maraude, également connues sous le nom de drones, kamikazes.

L'accord d'entente pour explorer les opportunités d'investissement qui sera signé par les responsables de la défense des deux pays, lors de la réunion prévue la semaine prochaine à Rabat, comprend également la construction d'une base militaire commune au sud de Mellilia, selon le site internet précité.

L'article souligne également que parmi les zones envisagées pour cette installation du nouveau complexe, il y a la ville d'Afsó, à 50 kilomètres de Mellilia, près de l'aéroport de Monte Arruit.

Ces dernières années, Rabat a engagé un processus de renouvellement et surtout de modernisation du matériel et des équipements des Forces armées royales (FAR), dont les principaux fournisseurs sont la France et les Etats-Unis, et qui inclut désormais Israël.

 

 

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Dimanche 21 Avril 2024

Iran-Israël : Une situation très pernicieuse

Dimanche 21 Avril 2024

Milieu rural : L’épineux problème du transport mixte

Vendredi 19 Avril 2024

Des métiers qui résistent : Les cireurs tiennent bon face à la crise

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required