Politique Tout voir

Le Maroc se félicite de la décision du Pérou de retirer sa reconnaissance de la "rasd"

Le Maroc se félicite de la décision du Pérou de retirer sa reconnaissance de la "rasd"

Le Royaume du Maroc se félicite de la décision de la République du Pérou de retirer sa reconnaissance de la pseudo "rasd" – prise il y a un an, et de soutenir l'intégrité territoriale du Royaume et son initiative d’autonomie, indique un communiqué du ministère des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l'étranger. 

 

Cette décision intervient suite à l'entretien téléphonique que le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l'étranger, Nasser Bourita, a eu avec le ministre des Relations Extérieures de la République du Pérou, Miguel Ángel Rodríguez Mackay.

Le Royaume du Maroc apprécie et salue cette décision de la République du Pérou, qui ouvre une nouvelle page dans les relations avec ce pays ami.

Elle permettra l’approfondissement de la concertation politique et le renforcement de la coopération sectorielle, notamment dans les domaines de l’agriculture et des fertilisants. Dans ce cadre, des actions concrètes seront menées très rapidement, souligne le communiqué.

Grace aux actions menées au cours des dernières années, sur Très Hautes Instructions de SM le Roi Mohammed VI, de nombreux pays ont retiré leur reconnaissance de l’entité fantoche, rappelle-t-on.

Ainsi, sur les 193 pays membres des Nations Unies, 84% ne reconnaissent pas la pseudo "rasd", soit les deux tiers des pays africains, 68% des pays d’Amérique Latine et des Caraïbes, 96% des pays asiatiques et 100% des pays européens et nord-américains, conclut le ministère.

Articles qui pourraient vous intéresser

Mercredi 28 Septembre 2022

Sahara marocain: La Fondation France-Maroc appelle Paris à clarifier sa position

Mercredi 28 Septembre 2022

Le Japon réaffirme sa position de non reconnaissance de l’entité séparatiste

Mardi 27 Septembre 2022

Sahara : Le Maroc lance un appel à l'Algérie pour reprendre le processus des tables rondes

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required