Politique Tout voir

Mezouar, le patronat, le RNI et le gouvernement

Mezouar, le patronat, le RNI et le gouvernement

Il n’a pas juré, mais il a fait une promesse solennelle devant tous les patrons de ce pays : en tant que président de la CGEM, il met sa vie politique entre parenthèse. Salaheddine Mezouar a donc décidé de s’affranchir de son dossard politique.

Sauf que le léopard ne se déplace pas sans ses taches. Les convictions qu’il défendait alors qu’il était patron du RNI, il les porte évidemment en lui. Il en est même l’un des dépositaires.

S’il a décidé de prendre ses distances vis-à-vis de la politique, il faut pourtant s’attendre, qu’à un moment ou un autre, dans l’exercice de ses fonctions, son appartenance politique le serve ou le desserve.

Pour l’instant, les affinités apparentes entre le PJD et le RNI au sein de la coalition doivent plutôt servir à Mezouar pour mieux huiler ses relations avec le gouvernement, quand bien même il semble y avoir une entente cordiale en ce moment.

Sauf que si, par le jeu politique, cette coalition éclate, l’arithmétique politicienne s’invitera forcément dans les débats pour voir en Mezouar non pas le patron des patrons, mais d’abord un Rniste.

Charge à lui donc, aujourd’hui, de bien manœuvrer en ne se laissant guider que par l’intérêt de la collectivité : celui des entreprises. En cela, il a certainement prêté une oreille attentive au message de félicitations que lui a adressé, ce mercredi, le Roi Mohammed VI.

"Nous sommes certains que grâce à votre grande expérience et connaissance en matière de gestion de la chose publique, ainsi que votre attachement sincère à la patrie et votre loyalisme indéfectible aux constantes de la Nation et de ses valeurs sacrées, vous n'épargnerez aucun effort pour vous acquitter de vos nouvelles responsabilités de la meilleure des manières, conduire la Confédération vers le parachèvement des chantiers de mise à niveau de l'entreprise marocaine, rehausser sa compétitivité et sa contribution à l'instauration des bases d'une économie nationale moderne, équilibrée et productive où se mêlent efficacité économique et solidarité sociale à même de relever les différents défis du présent et de l'avenir", a notamment écrit le Souverain dans ce message.

Un message transparent pour qui sait lire.

D. W.

RNI

Articles qui pourraient vous intéresser

Dimanche 11 Septembre 2022

RNI : Une année au pouvoir, et après ?

Samedi 25 Juin 2022

Les membres du RNI saluent les efforts du gouvernement face aux différentes crises

Samedi 05 Mars 2022

Aziz Akhannouch réélu président du RNI pour un nouveau mandat

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required