Politique Tout voir

Sommet de Kampala : Le Maroc plaide pour la réforme du G77+la Chine

Sommet de Kampala : Le Maroc plaide pour la réforme du G77+la Chine


Le Royaume du Maroc a consacré l'impératif de la réforme des méthodes de travail du Groupe des 77 et la redynamisation de son secrétariat exécutif, lors des travaux du 3ème Sommet du G77+la Chine, qui se tient du 21 au 22 janvier à Kampala.

 



Intervenant à l'ouverture de ce 3ème Sommet du Sud, présidée par le Chef d’État ougandais Yoweri Museveni, l’Ambassadeur Représentant Permanent du Maroc auprès des Nations Unies, Omar Hilale, a ardemment plaidé en faveur de la modernisation des méthodes de travail du Groupe, appelant le Sommet à revigorer la structure de son Secrétariat exécutif.



Le G77+la Chine, qui est le porte-voix du Sud global dans les négociations intergouvernementales actuelles relatives aux processus de réformes des Nations Unies et la réforme de l’architecture financière internationale, devrait être cohérent et fidèle à cette tendance internationale et procéder ainsi à la réforme de "sa propre maison", afin de répondre aux défis du 21ème siècle et aux attentes de ses membres, a souligné Hilale.



Dans ce sens, Hilale a réitéré sa confiance dans la présidence ougandaise, pour mettre en œuvre cette réforme tant attendue, 60 ans après la création du Groupe des 77.

En effet, à l’initiative du Maroc, le document final de Kampala intègre un paragraphe clé dans lequel les Chefs d’État et de Gouvernement demandent de mettre en place un groupe de travail chargé de formuler des recommandations concrètes afin d’améliorer le travail et de revoir la gouvernance de son secrétariat exécutif.



Cette recommandation est le fruit d’un travail de quatre années consécutives durant lesquelles le Maroc a fédéré une trentaine de délégations, qui se sont activement engagées à améliorer les méthodes de travail du groupe, renforcer le processus de prise de décision consensuelle et assurer la transparence dans le management et la gestion du budget de son Secrétariat exécutif.



L'Ambassadeur Représentant Permanent du Maroc auprès des Nations Unies a, ainsi, mis en avant les trois objectifs auxquels doit s'atteler ce groupe de travail, et ce, dès le mois prochain à New York.



Il s'agit d'adapter et renforcer les méthodes de travail du G77, en vue de relever les défis du 21ème siècle, redynamiser la structure du Secrétariat exécutif et assurer la rotation géographique pour ce poste, ainsi que le respect de la parité géographique et l’égalité du genre dans le recrutement de son personnel.



Il s'agit également, selon Hilale, d'assurer la transparence dans la gestion budgétaire du Secrétariat exécutif ainsi que l'accès complet aux informations sur les dépenses par le biais de briefings réguliers devant les membres du Groupe à New York.

Les travaux du 3ème Sommet du Groupe des 77+la Chine se sont ouverts, dimanche dans la capitale ougandaise, sous le thème "Ne laisser personne de côté".



Hilale conduit une importante délégation marocaine à cet événement, composée notamment de Zakaria El Goumiri, Ambassadeur du Maroc à Dar es Salam, de Mohamed Methqal, Ambassadeur Directeur Général de l’Agence marocaine de la coopération internationale et de Abdellah Ben Mellouk, Directeur de la Coopération multilatérale et des affaires économiques internationales au ministère des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l'étranger.

Articles qui pourraient vous intéresser

Dimanche 03 Mars 2024

Les pays du CCG réaffirment leurs positions constantes soutenant la marocanité du Sahara

Samedi 02 Mars 2024

Ligue des Champions : Le Wydad Casablanca éliminé malgré sa victoire face à l’ASEC Mimosas

Samedi 02 Mars 2024

Alerte Météo: Le ministère de l'Équipement appelle à la vigilance sur les routes

S'inscrire à la Newsletter de La Quotidienne

* indicates required